Publicité

QUESTION D'ACTU

Prise quotidienne

La vitamine B3 efficace pour réduire des cancers de la peau

Une étude australienne a démontré que la consommation quotidienne de vitamine B3 réduirait de 23% les risques de cancers de la peau non-mélaniques.

La vitamine B3 efficace pour réduire des cancers de la peau SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 17.05.2015 à 09h09
  • |
  • |
  • |
  • |


D’après une étude clinique australienne, la prise quotidienne de nicotinamide, une forme de vitamine B3, réduit de 23 % l’incidence des cancers de la peau non-mélanome, chez des personnes à haut risque, et notamment celles à la peau claire.
Les premiers résultats de cette étude, dont l'intégralité sera présentée fin mai au congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology, viennent d'être publiés dans la revue Journal of Clinical Oncology.
Ces résultats permettraient, selon les chercheurs, de diminuer la fréquence et le coût que représentent les cancers de la peau non-mélanique. En effet, la nicotinamide est sans effets secondaires, pas chère et peut s'acheter sans ordonnance. Cependant l'effet protecteur de la vitamine B3 n'a pas été testé sur le mélanome, forme beaucoup moins fréquente mais plus grave du cancer de la peau.

23 % de cancer de la peau en moins

Pour parvenir à leurs résultats, les chercheurs australiens ont recruté 386 personnes à haut risque, ayant déjà eu au moins deux cancers de la peau non-mélanique au cours des cinq années précédentes. La moitié a pris deux pilules de nicotinamide, soit 500 milligrammes, par jour, pendant un an, tandis que l’autre moitié prenait un placebo. L’échantillon de cette étude est représentatif des patients qui développent habituellement ce types de cancers de la peau : les deux tiers étaient des hommes, âgés en moyenne de 66 ans.


Au bout de 12 mois, le traitement a permis de réduire les risques de cancers de la peau et de kératoses actiniques (lésions cutanées dues au soleil pouvant dégénérer en cancer) de 23 % et 20 %. Mais six mois après l’arrêt de la prise de vitamine B3, les risques étaient lde nouveaux similaires dans les deux groupes étudiés.

« C’est la première indication solide qu’il est possible de réduire les cancers de la peau avec une simple vitamine couplée à une bonne protection contre le soleil », a expliqué Diona Damian, auteure des travaux et professeure de dermatologie à l’université de Sydney, en Australie. « Nous espérons que ces résultats auront une application clinique immédiate », affirme l’auteure, tout en rappelant que « les personnes à haut risque de développer un cancer de la peau devront continuer à se faire suivre par leurs médecins ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Protection du système immunitaire

Les rayons ultraviolets du soleil endommagent l'ADN et suppriment le système immunitaire de la peau qui aide à éliminer les cellules affectées avant qu'elles ne deviennent cancéreuses, expliquent les chercheurs. De précédentes études  avaient déjà montré que la nicotinamide augmenterait la capacité des cellules à réparer les dommages subis par l'ADN et protégerait le système immunitaire.

Malgré la recrudescence des campagnes de sensibilisation sur les risques des cancers de la peau et de la nécessité de se protéger du soleil, le nombre de cancers de la peau ne cesse d’augmenter dans le monde. En France, ces cancers sont parmi les plus fréquents. Chaque année près de 60 000 nouveaux cas se déclarent, dont près de 7 500 mélanomes. L’exposition solaire en est une des principales causes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité