Publicité

QUESTION D'ACTU

A la maison,a u travail, devant la télé

Etude INSERM : comment les Français mangent

Si une grande majorité des Français prennent encore 3 repas par jour, la manière de les prendre a beaucoup évolué. Une équipe de l'Inserm a identifié 5 grandes pratiques. 

Etude INSERM : comment les Français mangent John Rowley / Mood Boar/REX/SIPA

  • Publié 01.04.2015 à 15h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Traditionnellement, les Français se retrouvent autour de 3 repas quotidiens. Un moment important et principalement de plaisir encore suivi par une majorité d’entre eux. Mais le dîner rassemblé autour de la table a progressivement cédé sa place aux plateaux télé et repas pris sur le pouce. Dans des travaux publiés en mars dernier dans la revue PLoS One, une équipe de l’Inserm dresse le portrait des habitudes alimentaires des Français.

3 000 participants
Pour mieux comprendre les divergences dans les habitudes et comportements alimentaires, les chercheurs ont suivi pendant une semaine 3 000 Franciliens participant au vaste programme SIRS lancé en 2005. « Travailler dans cette zone est un gros avantage car tous les types de populations y sont représentés, qualifiées ou non, favorisées ou non, de tous âges et de cultures différentes et avec des écarts d’éducation et de salaires pouvant être importants », détaille Pierre Chauvin qui dirige ces travaux.

A la lecture des résultats, les chercheurs ont observé qu’environ trois quarts des sondés prennent trois repas par jour et qu’un quart mange deux fois dans la journée, « sautant le plus souvent le petit-déjeuner ». Par ailleurs, l’équipe a constaté l’existence de cinq groupes de populations aux habitudes alimentaires différentes.

5 grandes pratiques
Les trois premiers groupes rythment leur journée grâce aux repas mais de manière différente. Ainsi, pour un tiers des cas, le déjeuner est pris au restaurant avec des collègues ou au bureau tandis qu’un quart des sondés mangent tous les jours à leurs domiciles en famille. « Ce sont ceux qui suivent le mieux la consigne des cinq fruits et légumes », soulignent les auteurs. Quant au 3ème groupe, les repas sont également pris au domicile mais seule devant la télévision ou en écoutant la radio. Il concerne plutôt les personnes âgées impliquées dans la réalisation de leurs repas.

Les deux derniers groupes rassemblent les personnes prenant deux repas par jour. Elles déclarent grignoter plus souvent dans la journée et ne pas respecter les recommandations nutritionnelles. Dans le 4ème groupe, les participants mangent chez eux le plus souvent devant la télévision en famille et le rythme des repas est irrégulier. « Ces individus sont peu aisés, moins éduqués, plus souvent d’origine étrangère », indique l’INSERM. Le dernier groupe mange à l’extérieur dans la convivialité. Il est principalement composé de jeunes actifs adoptant un mode de vie urbain.

Pour les chercheurs, cette étude montre qu'il est nécessaire d'améliorer et mieux cibler les campagnes de santé publique. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité