Publicité

QUESTION D'ACTU

Bulletin de l'Institut de Veille Sanitaire

Tuberculose : la résistance aux antibiotiques augmente en France

Le nombre de cas de tuberculose continue de diminuer en France, selon le bulletin de l'InVS. Mais les épidémiologistes s'inquiètent de l'augmentation des résistances aux antibiotiques. 

Tuberculose : la résistance aux antibiotiques augmente en France DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 24.03.2015 à 14h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Comme chaque année, le 24 mars est marqué par la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Elle marque la découverte par le médecin allemand Robert Koch, en 1882, du bacille à l’origine de la maladie. Mais en France, comme dans les autres pays d’Europe de l’Ouest, la morbidité et la mortalité dues à la tuberculose ont considérablement baissé et leurs taux sont aujourd’hui considérés comme faibles. Dans son bulletin hebdomadaire (BEH), l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) présente ce mardi l'épidémiologie de la tuberculose en France en 2013.


Des taux plus élevés en Ile-de-France et Outre-mer

Le nombre de cas de tuberculose déclarés était de 4 934, dont 3 579 cas avec une localisation pulmonaire, soit un taux de 7,5 cas pour 105 habitants et de 5,4/105 pour les formes pulmonaires. Comparé à 2012, le nombre total de cas a diminué de 0,8 %.
Comme les années précédentes, les taux de déclaration de la maladie restent plus élevés en Île-de-France, en Guyane, à Mayotte et dans certains groupes de population comme les personnes sans domicile fixe et celles nées à l’étranger.
Le taux de déclaration était ainsi 10 fois plus importants chez les personnes nées à l’étranger (Afrique subsaharienne et et Asie, notamment) par rapport à celles nées en France.

Pour comprendre, les auteurs du BEH soulignent fréquemment que « les personnes vivant dans des conditions socio-économiques difficiles consultent souvent tardivement, ce qui favorise la transmission de la tuberculose », et ajoutent que « la réduction du délai entre l'apparition des premiers symptômes et le diagnostic reste un enjeu majeur de la lutte antituberculeuse. »

Les tuberculoses multirésistantes en hausse
Par ailleurs, ces épidémiologistes s'inquiètent surtout de la progression de la résistance aux antituberculeux. En 2013, les données colligées par le réseau Azay-Mycobactéries portaient sur 1 530 cas de tuberculose. Chez les nouveaux cas de tuberculose (sans antécédent de tuberculose), la proportion de la résistance à au moins un antituberculeux de première ligne était de 10,3 %, et la proportion de tuberculose multirésistante était de 1,7 %.

S'agissant des malades déjà traités, la proportion de la résistance à au moins un antituberculeux de première ligne était de 38,1 % et la proportion de cas de tuberculose multirésistante était de 27,1 %. Enfin, cette résistance était là encore bien plus élevée chez les malades nés à l’étranger que chez ceux nés en France dans tous les groupes.

L'OMS appelle à accélérer la lutte
Dans ce contexte, l'OMS a souligné ce mardi qu'en 2013, 9 millions de personnes ont contracté la tuberculose dans le monde, dont près d'un million une forme multirésistante. Elle estime que 1, 5 million de personnes en meurent encore chaque année. 

Alors, dans une question de justice sociale, l'OMS a rappelé sa stratégie adoptée par les gouvernements lors de l'Assemblée mondiale de la Santé l'année dernière. Elle vise à accélérer les actions visant à mettre en place : davantage de soins et de mesures préventives pour tous ceux qui en ont besoin (y compris les enfants) ; des politiques audacieuses et des systèmes de soutien ; et enfin une intensification de la recherche et de l'innovation.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité