Publicité

QUESTION D'ACTU

Coûts directs et indirects

Diabète de type 2 : plus de 2 000 € par malade et par an

De plus en plus de malades et plus en plus de coûts. L’épidémie de diabète progresse à un rythme alarmant. En France, la maladie représente 2 039€ et une année de travail en moins par malade.

Diabète de type 2 : plus de 2 000 € par malade et par an Dans les pays à revenu modéré, comme le Mexique, surviennent 2/3 des nouveaux cas (DESRUS BENEDICTE/SIPA)

  • Publié 17.03.2015 à 08h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de diabète pèse lourd sur les budgets santé. Une revue d’études parue dans PharmacoEconomics fait le point sur les coûts directs et indirects engendrés par le diabète de type 2 dans le monde. La maladie affecte les dépenses des familles, mais aussi l’aptitude à travailler. Si les pays à faible et moyen revenus paient le plus lourd tribut, les pays industrialisés ne sont pas épargnés.

 

 

 

 

382 millions de malades

Des chercheurs du Centre for Diet and Activity Research (CEDAR) à l’université d’East Anglia (Royaume-Uni) ont passé en revue 109 études sur les coûts liés au diabète de type 2. Les enjeux sont importants à cause du grand nombre de malades, comme l’explique le principal auteur de l’étude, Till Seuring : « Le diabète touche 382 millions de personnes dans le monde, et ce nombre devrait atteindre 592 millions d’ici 2035 », souligne-t-il dans un communiqué.

« Cette maladie chronique s’est répandue très largement au cours des dernières décennies – pas seulement dans les pays à haut revenus, mais aussi dans les pays à faible et moyen revenus très peuplés comme l’Inde et la Chine. La prévalence croissante du diabète dans ces pays a été alimentée par une urbanisation rapide, des changements de comportements alimentaires et des habitudes de vie de plus en plus sédentaires. »

 

 

283 000 dollars sur une vie

Parmi les coûts directs liés au diabète, les visites médicales – en ville ou à l’hôpital – mais aussi les traitements, les tests sanguins et l’équipement médical. Les coûts indirects engendrés par la maladie concernent quant à eux les retraites anticipées ou les heures d’absence. « Les caractéristiques du poids économique varient d’un pays à l’autre selon le système de santé, détaille Till Heuring. Dans les pays à haut niveau de revenus, le fardeau pèse souvent sur les budgets des gouvernements et des sécurités sociales, tandis que dans les pays plus pauvres, la majeure partie retombe sur le malade et sa famille en raison du faible taux de couverture sociale. »

 

La majeure partie des nouveaux cas de diabète se déclare dans les pays très peuplés aux revenus modérés, Chine, Inde, Mexique et Egypte. C’est toutefois aux Etats-Unis que les diabétiques subissent les coûts les plus élevés. Un patient américain débourse ainsi, en moyenne, 283 000 dollars (267 000 euros environ) tout au long de sa vie.

 

2 039€ par malade en France

Une seule caractéristique commune à tous les pays : la survenue d’un diabète de type 2 réduit les chances de décrocher un emploi. L’impact sur le chômage touche davantage les hommes même si, aux Etats-Unis, les femmes diabétiques ont deux fois moins de chances d’être employées que leurs paires en bonne santé. « Les femmes perdent 21 392 $ de salaire par an (20 200€ environ) – la plus forte perte liée au diabète dans le monde », précise Till Seuring.

 

La France n’est pas épargnée par le poids du diabète. « Les coûts sanitaires, qui dépassent 2 039€ par personne, sont directement attribuables au diabète », déclare Till Seuring. Les personnes diabétiques âgées de 35 à 60 ans perdent en général une année de travail. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité