Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Ebola : un vaccin testé en Guinée

L'OMS a annoncé le début le 7 mars prochain d'un essai clinique pour tester le vaccin VSV-EBOV contre le virus Ebola en Guinée.

Ebola : un vaccin testé en Guinée Liane Cerminara/AP/SIPA

  • Publié 05.03.2015 à 19h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Dès le 7 mars, un essai clinique de phase 3 sera lancé pour tester le vaccin VZV-ZEBOV. Les tests auront lieu dans la région de la Basse Guinée qui dénombre le plus grand nombre de malades d’Ebola.

 

Dans son communiqué, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) explique que la stratégie adoptée sera celle de la « ceinture ». Utilisée dans les années 1970 pour éradiquer la variole, cette approche consiste à identifier un « patient zéro » - un nouveau cas diagnostiqué – puis de vacciner toutes les personnes qui ont pu être en contact avec lui. Trois semaines plus tard, d’autres contacts potentiels seront vaccinés pour assurer une couverture maximale.

 

«Nous avons travaillé dur pour arriver à ce point,» a déclaré le Dr Margaret Chan,  directrice générale de l'OMS. «Les pays touchés et tous les partenaires se sont mobilisés de façon massive afin d'accélérer le développement et la disponibilité d’interventions médicales efficaces contre cette infection. Si un vaccin est jugé efficace, ce sera une grande première dans la prévention contre le virus d'Ebola.»

 

Un essai, plusieurs objectifs

Cet essai clinique permettra d’évaluer si le vaccin protège le premier cercle du patient zéro, dont les professionnels de santé, et si la vaccination permet de créer « une zone tampon - ou ceinture de protection – autour du patient » qui bloquerait la propagation de l’infection.

 

« L'épidémie de la maladie à virus Ebola montre des signes de recul mais nous ne pouvons pas baisser la garde jusqu'à ce que nous ayons éliminé la totalité des cas d’Ebola,» affirme la sous-directrice générale de l’OMS, le Dr Marie-Paule Kieny, qui dirige les équipes de recherche et développement de produits médicaux contre Ebola au sein de l’agence onusienne. «Un vaccin efficace pour éliminer les recrudescences le l’infection pourrait être une intervention clé pour enfin mettre fin à cette épidémie et constituer une assurance pour l'avenir.»

 

Le vaccin VZV-ZEBOV fait parti des deux vaccins dont le développement est le plus avancé à l'heure actuelle. Le second, ChAd3, développé lui aussi par le Canada, est testé en phase 2 sur 120 volontaires à Lausanne en Suisse depuis novembre. L’essai touche à sa fin et révèle que les effets secondaires sont plus intenses que prévus mais des tests complémentaires vont être menés en Afrique de l’Ouest. Depuis de le début de l’épidémie, Ebola a fait plus de 30 000 victimes.

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité