Publicité

QUESTION D'ACTU

Les Entretiens de Bichat

Puberté précoce : comment la repérer ?

La puberté précoce se manifeste chez la fille avant 8 ans et chez le garçon avant 9 et demi. Augmentation des seins, modifications des organes génitaux et croissance très rapide doivent alerter.


  • Publié 13.09.2012 à 10h00
  • |
  • |
  • |
  • |


 Les réponses du Dr Claire Jeandel,
 endocrino-pédiatre au CHU Arnaud de Villeneuve (Montpellier)




pourquoidocteur.com : comment se manifeste la puberté précoce ?
Dr Claire Jeandel.  La puberté précoce se manifeste chez la fille par un développement mammaire avant l’âge de huit ans, et chez le garçon par une augmentation du volume testiculaire, mais surtout des organes génitaux avant l’âge de neuf ans et demi. Ça peut être aussi une pilosité pubienne avant huit ans chez la fille et avant neuf ans et demi chez le garçon.

Y-at-il d'autres signes ?
Dr C.J.  L’examen clinique est important puisqu’il y a en dehors des manifestations au niveau des organes génitaux, une augmentation très rapide de la vitesse de croissance, qui peut paraître un peu insolite à cet âge.

A quoi est-elle dûe ?
Dr C.J. La puberté précoce la plus fréquemment rencontrée est liée à l’activation un peu précoce de la glande hypophyse. Cette glande produit les hormones qui régulent ce phénomène, sous l’influence de nombreuses choses possibles, qui peuvent être soit très bénignes soit plus ennuyeuses, puisque ça peut aller jusqu’à des lésions cérébrales ou des tumeurs hypophysaires. Mais chez une fille, c’est généralement peu grave, par contre, chez le garçon, ce phénomène doit mener à des explorations rapides.

Qui et comment traiter ?
Dr C.J. il faut traiter si le médecin estime qu’il peut y avoir une altération du pronostic de la taille de l’enfant. Mais il y a d’autres éléments à prendre en compte comme l’impact psychologique que peut avoir ce développement pubertaire trop précoce. Car les enfants passent très rapidement d’un état infantile à un état adulte mais pas psychologiquement. Ensuite, une fois qu’on a éliminé les causes graves qui peuvent être à l’origine des pubertés précoces, on est en face d’un phénomène qui inéluctablement devra arriver et dont le traitement n’est pas forcément  obligatoire. Il faut bien expliquer aux familles les enjeux, et c’est ensemble que nous devons prendre la décision la plus adaptée. Mais il faut savoir que le remboursement du médicament pour traiter ce phénomène est très coûteux et n’est remboursé que si le médecin estime que le pronostic de la taille va être altéré.

 


Retrouvez les Entretiens de Bichat du 13 au 15 septembre 2012


 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité