Publicité

QUESTION D'ACTU

Monoxyde de carbone : 3 000 victimes évitables


  • Publié 05.11.2012 à 10h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec les premiers froids de l’hiver arrivent aussi les premiers accidents liés à des chauffages défectueux.

Et au risque de se répéter d’une année sur l’autre, il est préférable de rappeler des mesures qui pourraient éviter 3 000 victimes par an en France dont 100 décès ! En cause : le monoxyde de carbonne, ce gaz invisible, inodore qui se fixe sur les globules rouges à la place de l’oxygène et peut s’avérer mortel en moins d’une heure !

D’où vient ce monoxyde de carbone et pourquoi se répand-il?

Il peut provenir d’une chaudière, d’un chauffe–eau , d’un chauffage d’appoint, d’une cuisinière, en fait de tout appareil à combustion, qui  fonctionne au gaz, au bois, au charbon ou même à l’essence ou au fuel. Mais une mauvaise aération peut être aussi en cause. Seul un Français sur 10 estime courir personnellement un risque d’être intoxiqué par le monoxyde de carbone, alors que plus des trois quarts sont équipés d’au moins un appareil de chauffage à combustion, donc à risque. 

Est-ce que l’on sent venir l’intoxication ?

Non, ce gaz très toxique n’a aucune odeur. Donc seuls certains signes peuvent alerter : maux de tête, vertiges, malaises , nausées... qui surviennent par exemple après avoir pris une douche dont l'eau est chauffée avec un appareil à gaz . Il faut y penser surtout si plusieurs personnes occupant une même pièce ressentent ces symptômes assez banals.

Que faire alors si cette situation se produit?

2 choses : d’abord aérer en ouvrant en grand portes et fenêtres, puis évacuer les lieux . Ensuite appeler le 15 ( le Samu) ou les pompiers (le 18) ou le 112 qui est le numéro d’urgence européen. Et pas question de revenir dans la pièce avant qu’un professionnel ne soit passé :il recherchera la cause de l’intoxication et proposera des travaux.

 

Et pour éviter d’en arriver là et de s’intoxiquer au monoxyde de carbone, que faire ?

Avant chaque hiver faire vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude. Aérer régulièrement son logement au minimum 10 mn par jour et ne jamais obstruer les entrées et sorties d’air. Respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion et ne pas utiliser pour se chauffer des appareils non conçus pour cela. Enfin , il ne faut jamais faire fonctionner un groupe électrogène dans un espace fermé même à la cave ou dans un garage...

 Pour en savoir plus, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé , l'Inpes, propose sur son site un dépliant à télécharger !

Référence 
www.inpes.sante.fr.

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité