• CONTACT
Publicité


Les Symptômes

Dorsalgie : la douleur haute du dos vient souvent du cou

Dorsalgie : la douleur haute du dos vient souvent du cou

La dorsalgie, ou mal de dos touchant la colonne vertébrale dorsale, est moins fréquente que la lombalgie mais doit être explorée plus systématiquement que la lombalgie. L’analyse des causes est très liée à la topographie, banale quand elle est localisée à la colonne dorsale haute, plus délicate à la colonne dorsale moyenne et basse, et difficile à traiter en cas de dorsalgie diffuse.

Dorsalgie : la douleur haute du dos vient souvent du cou
iStock/fizkes
Publié le 21.12.2020

Mal au dos : QUE FAIRE ?

Comment prendre en charge les dorsalgies ?

Le traitement varie bien sûr en fonction de la cause

Les dorsalgies viscérales ou les dorsalgies secondaires font l'objet de traitements spécifiques.

Par exemple, en cas de fracture dans le cadre d’une ostéoporose, en plus du traitement antidouleur, une injection de ciment dans la vertèbre fracturée (« cimentoplastie ») au moyen d’un cathéter introduit sous contrôle radio, pourra être réalisée. Un traitement anti-ostéoporotique sera ensuite mis en route pour 3 à 5 ans selon le médicament choisi.

En cas de tumeur primitive, de métastase ou de myélome, avec ou sans fracture, une radiothérapie pourra être réalisée, avec ou sans consolidation en chirurgie orthopédique.

La maladie de Paget réagit assez bien au traitement par bisphosphonate.

Les tumeurs neurologiques intra-canalaires pourront faire l’objet d’une chirurgie.

Pour les dorsalgies d’origine viscérale, le soulagement sera obtenu par la prise en charge médicale ou chirurgicale de l’origine cardiaque, thoracique ou digestive de la douleur.
Les dorsalgies mécaniques peuvent faire l'objet de traitements symptomatiques comme les antidouleurs pour soulager et pour relaxer les muscles douloureux, les applications de chaleur avec une bouillote sur le cou et le haut du dos pour relaxer également les muscles et de kinésithérapie avec des massages relaxant, mais aussi un renforcement musculaire et une rééducation proprioceptive pour corriger les mauvaises positions. 

Des infiltrations ciblées sont à peser avec prudence compte tenu des risques liés à ce type de geste au niveau dorsal (ne surtout pas toucher la moelle épinière.

Dans les dorsalgies statiques, une éventuelle modification de l’ergonomie au travail est à envisager.

Comment prévenir les dorsalgies ?

Pour prévenir les douleurs statiques et les douleurs dégénératives en général, il faut avoir une bonne musculature dorsale et abdominale et pratiquer une activité physique régulière

Il peut être nécessaire d’adopter une posture correcte en travaillant, en conservant le dos bien droit, éventuellement en modifiant le poste de travail, ainsi qu’en faisant des pauses.

<< CONSULTATION

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité