Publicité

QUESTION D'ACTU

La menace de l’antibiorésistance


  • Publié 17.11.2011 à 01h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La mobilisation est internationale. L’OMS fait de la résistance aux antibiotiques le thème principal de la journée mondiale de la santé ; l’Europe a choisi le 18 novembre comme journée d’information sur les antibiotiques et la France lance une campagne en faveur du bon usage. Les chiffres en Europe sont éloquents : chaque année, signale Catherine Ducruet dans Les Echos, 25000 décès et 2,5 millions d’hospitalisations sont imputables aux résistances aux antibiotiques. Des souches résistantes sont même en train d'apparaître contre les carbapénèmes, poursuit la journaliste. La surconsommation et la dissémination de bactéries résistantes sont à l’origine de problème de santé publique.  Car elles sont capables de transmettre leur résistance à d’autres espèces de bactéries. L’utilisation des antibiotiques chez les animaux et les brassages de population favorisent leur circulation. « Tout ce que l’on peut faire, c’est ralentir leur développement », explique au quotidien Anne-Laure Crémieux, responsable du plan de lutte lancé en 2001. Ce programme a permis de réduire la propagation de deux bactéries cible, notamment à l’hôpital, des procédures dee lavage des mains par des gels hydroalcooliques. « Mais le cauchemar, prévient Anne-Laure Crémieux, ce serait le développement de bactéries multirésistantes en ville. Car, alors, comment pourra-t-on éviter leur dissémination ? »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité