Publicité

QUESTION D'ACTU

Médecin malgré eux


  • Publié 16.05.2012 à 11h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Un médecin a-t-il le droit de tout dire ? C’est en filigrane la question posée dans la procédure qui oppose l’Ordre des médecins au Dr Pierre Dukan. Le célèbre nutritionniste, auteur de best-sellers planétaires, a décidé il y a un mois de se radier lui même de l’instance ordinale. « Je pense qu’il a pris cette décision quand il a vu que cela bardait pour lui », commente dans le journal La Croix, le Dr Irène Kahn-Bensaude, présidente du conseil départemental de l’Ordre de Paris. 
En mars dernier, rappelle Pierre Bienvault, ce conseil avait poursuivi le Dr Dukan parce qu’il avait proposé une option « poids d’équilibre » au bac. L’idée était d’octroyer des points supplémentaires à des élèves qui avaient réussi à maintenir un poids stable au cours des deux dernières années de lycée.
Pour ses pairs, le Dr Dukan n’avait pas respecté un article du code de déontologie qui stipule qu’un médecin doit faire preuve de prudence dans ses propos publics. Agacé par ses actions de promotion et rappelant que la médecine ne doit pas être exercé comme un commerce, le conseil national de l’Ordre avait, lui aussi, engagé une procédure au même moment à l’encontre du spécialiste des régimes alimentaires. 
« Je n’étais plus inscrit à l’Ordre. Je ne voulais pas être accusé d’utiliser ma notoriété au profit de mon cabinet », rétorque aujourd’hui le médecin. « Radié ou pas, les procédures disciplinaires iront à leur terme, prévient la présidente de l’Ordre de Paris. Mais quelque soit l’issue de ce conflit, précise le quotidien, le Dr Dukan pourra toujours utiliser son titre de médecin dans ses communications publiques. C’est un diplôme d’Etat que l’on garde à vie !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité