Publicité

QUESTION D'ACTU

Des collyres à risque pour les enfants


  • Publié 22.11.2012 à 10h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Utilisés lors des examens médicaux pour dilater la pupille de l’œil, ils présentent un risque pour les tout-petits. Les collyres mydriatiques viennent de faire l’objet d’une mise en garde de la part de l’Agence du médicament (Ansm) sous forme d'un communiqué.
Pour établir un diagnostic, réaliser une chirurgie oculaire ou traiter certaines pathologies, les ophtalmologues ont régulièrement recours à ces  gouttes. Mais le produit peut toucher les organes. Résultat, « une  quarantaine de cas graves, tous âges confondus ont été signalés ces dernières années, précise l’Ansm au Figaro. Cela inclut trois décès dont un  bébé en 2011 ».
Ces produits figurent sur la liste des 77 médicaments surveillés depuis 2011 par l’Agence du médicament. Et s’ils présentent un danger particulier pour les enfants de moins de 8 ans, c’est parce qu’ils contiennent de l’Atropine. Cette substance peut entraîner des problèmes digestifs, des variations de température, des troubles neurologiques ou même des convulsions chez  les nouveaux-nés et les prématurés.

Même si l’usage de ces collyres reste rare chez les nourrissons, l’Ansm insiste sur la nécessité d’éviter les surdosages, notamment en limitant l'administration à une seule goutte de collyre par œil lors de chaque instillation et en respectant strictement le temps recommandé entre les instillations.
Autre précaution, appuyer sur l’angle interne de l’oeil pendant une minute pour occlure les points lacrymaux et essuyer sur la joue de l’enfant la partie du collyre administré qui s’y écoule. Cette précaution permettra d’éviter tout risque d’ingestion, de limiter les effets systémiques, et, chez le prématuré, de prévenir le risque de passage au travers de la peau.

Enfin, rappelle le Figaro, les personnes âgées souffrant de maladies cardio-vasculaires (hypertension, antécédent d'infarctus, troubles coronariens) doivent également se montrer prudentes en raison de l'effet vaso-constricteur puissant de ces collyres.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité