Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude menée sur 178 personnes

Fermer les yeux permet de mieux se souvenir

Une petite étude anglaise a mis en lumière que le fait de fermer les yeux aiderait à mieux se remémorer des informations.

Fermer les yeux permet de mieux se souvenir FRITZ/SIPA

  • Publié 18.01.2015 à 13h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Il arrive fréquemment de ne pas se rappeler instantanément d’une information, qu’elle échappe momentanément à notre cerveau. Or, fermer les yeux – ce que l’on fait parfois de façon machinale - pourrait être une façon de s’en rappeler plus rapidement. C’est en tout cas ce qu’une étude vient de conclure. Ses auteurs ont observé cela chez des témoins oculaires, qui fermaient les yeux pour aider à mobiliser leur mémoire. Cela améliorait leur capacité à se rappeler de faits en rapport avec un crime. Le travail, mené par des chercheurs de l’université de Surrey (Royaume-Uni), a été publié dans la revue Legal and Criminology Psychology.


Expériences sur quatre groupes

Pour parvenir à ces conclusions, l’équipe a mené deux expériences, sur 178 personnes. Dans la première expérimentation, ils ont demandé aux participants de regarder un film qui met en scène un protagoniste commettant une infraction. Ils ont ensuite séparé les personnes en quatre groupes : d’une part, pour se remémorer des informations, les participants devaient soit garder les yeux ouverts, soit les fermer ; d’autre part, ils étaient amenés soit à construire une relation de confiance avec la personne qui les interrogeait, ou non.

Résultat : les personnes qui fermaient leurs yeux étaient 23 % de plus à mieux se souvenir des éléments qui leur étaient demandés, apr rapport à ceux qui ne les fermaient pas. Par ailleurs, le fait d’avoir une relation de confiance avec la personne qui les interrogeait aidait également les personnes à répondre de façon plus exacte. Cela étant, le fait de fermer les yeux améliorait les réponses d’une façon générale, qu'il y ait ou non une bonne relation avec l’interrogateur ou non.


Informations visuelles et auditives

Dans une seconde expérimentation, le son a été ajouté au visionnage de la vidéo. Une fois de plus, les participants, qui avaient fermé les yeux, se souvenaient mieux, et ce aussi bien pour les informations visuelles que pour les informations auditives. Ajoutons que le fait d’avoir construit avec les interrogateurs une relation de confiance, permettait aux personnes de se sentir davantage à l’aise lorsqu’il leur était demandé de fermer les yeux.

À l'avenir, les résultats de ces expériences pourraient être exploités pour améliorer les techniques d’interrogatoires, destinées aux témoins de scènes de crimes par exemple.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité