Publicité

QUESTION D'ACTU

Espoir contre la maladie d'Alzheimer

Le curcuma, une piste pour protéger le cerveau de la démence

Une étude sur des rats met en lumière le possible rôle protecteur du curcuma sur le cerveau. L'épice pourrait protéger de la démence. L'étude n'en est cependant qu'à un stade expérimental. 

Le curcuma, une piste pour protéger le cerveau de la démence Excel Media / Rex Featu/REX/SIPA

  • Publié 29.09.2014 à 18h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Le curcuma, épice indienne que l’on retrouve principalement dans le curry est très apprécié dans le monde entier. Mais ce condiment n’a pas que des vertus gustatives. Selon une récente étude, publiée dans la revue Stem Cell Research and Therapy, il pourrait aussi protéger le cerveau contre la démence.

 

Prolifération des cellules
Des chercheurs allemands de l’université et de l’école de médecine de Julich ont testé l’effet de la turmérone, l’un des composants du curcuma, en l’injectant dans le cerveau des rats. Ces derniers ont constaté un accroissement de l’activité dans les régions du cerveau des rongeurs, associées à la croissance des cellules nerveuses. En effet, l’ingestion de ce composant permettrait la prolifération de ces cellules.

Un nouveau médicament contre l’Alzheimer ?
Une autre expérience réalisée par les mêmes chercheurs a permis de constater que les cellules souches neurales des rongeurs se développent plus rapidement, lorsqu’elles baignent dans des solutions de turmérones aromatiques. « Il est possible que les cellules du cerveau puissent se réparer plus rapidement sous l'effet du curcuma », précisent-ils sans pour autant l’affirmer. Le « safran des indes » pourrait donc protéger le cerveau de la démence ou de la maladie de l’Alzheimer (forme la plus courante de démence.) Cependant, les chercheurs précisent qu’il est encore difficile de savoir si ces résultats peuvent s’appliquer à l ‘être humain.


Le curcuma possède d’autres vertus protectrices pour la santé, révélées par de nombreuses études ces dernières années. Le condiment protégerait en effet du cancer du côlon, du cancer colorectal, des ulcères à l’estomac, des troubles cardio-vasculaires dus à un taux de cholestérol trop élevé…

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité