Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage Ifop/Fondation Stallergenes

Les allergies respiratoires perturbent la scolarité des enfants

Un récent sondage indique qu'en France, un enfant sur trois souffre d'allergies. Et cela peut nuire à sa scolarité. Plusieurs écoles se sont mobilisées.

Les allergies respiratoires perturbent la scolarité des enfants CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

  • Publié 03.09.2014 à 10h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Elève distrait, somnolent, absent… Non, votre enfant n’est pas nécessairement un cancre. Il souffre peut-être simplement d’allergies, ce qui peut nuire à sa scolarité. Selon les résultats d’un récent sondage réalisé par l’Ifop en partenariat avec la Fondation Stallergenes, cela serait le cas d’un enfant sur trois en France.

Absentéisme et difficultés d’apprentissage
A l’issue de ce sondage, 38 % des parents ont déclaré avoir des enfants souffrant d’allergies alimentaires, respiratoires ou médicamenteuses. « Les enfants sont une tranche de la population à risque car plus sensibles aux allergènes, aux produits chimiques et aux infections virales », explique l’allergo-pédiatre Nhân Pham-Ti.
Les symptômes des allergies respiratoires ont des conséquences non négligeables sur le quotidien des enfants : yeux irrités, nez bouché, maux de gorge, difficultés à respirer. Les parents estiment que ces troubles perturbent la scolarité : 93 % des Français estiment que les enfants sont fatigués,  74 % que les allergies respiratoires conduisent à l’absentéisme répété (crise d’asthmes) et 62 % à des difficultés d’apprentissage. En effet, le manque de sommeil ainsi qu'une respiration difficile peuvent altérer la concentration de l’élève lorsqu’il est en classe.

Encadrement scolaire
« L’école joue un rôle primordial dans le dépistage des allergies »,  selon la Fondation Stallergenes. En novembre 2013, cette dernière a mis en place un dispositif à destination de 1 000 infirmières et médecins scolaires des Académies d’Ile-de-France. Ceux-ci ont pour mission de dépister les allergies des enfants puis de les prendre en charge, durant toute leur scolarité dans l'établissement. « Compte-tenu du succès que nous avons eu l’an dernier avec la formation sur les allergies en santé scolaire à Paris, nous avons souhaité renouveler ce programme en 2014 en Région Parisienne. », indique Catherine Akari, déléguée générale de la Fondation Stallergenes.

2 fois plus d’allergies en 20 ans
Le sondage Ifop a également demandé aux Français leur sentiment quant à l’évolution des allergies des enfants: 94 % d’entre eux considèrent qu’il y a plus d’allergies qu’avant. Les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé  corroborent cette impression : en 20 ans, le taux de Français souffrant d’allergies est passé de 25 % à 30 %.
Pollution, pesticides, produits chimiques dans les textiles et les aliments, changements climatiques…Les causes de ces intolérances sont multiples. Ce phénomène est cependant loin de s’étendre à la France : d’ici 2050, l’OMS prévoit, que dans le monde entier, une personne sur deux sera allergique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité