Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

Inquiétude autour d'une amibe mortelle qui ronge le cerveau

La présence d'une espèce d'amibe a été détectée dans plusieurs villes du sud des Etats-Unis. Bien qu'extrêmement rare, l'infection provoquée par cette amibe est mortelle pour l'homme. 

Inquiétude autour d'une amibe mortelle qui ronge le cerveau AP/SIPA

  • Publié 29.08.2014 à 18h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Les autorités sanitaires américaines sont inquiètes. En effet, la présence d’une espèce d’amibe, extrêmement rare mais mortelle pour l’homme, a été détectée dans le système de distribution d’eau potable de trois communes de Louisiane (sud des Etats-Unis.) Un système qui alimente plus de 12 000 habitants.

 

Une amibe nommé "Naegleria fowleri"
L’amibe est un animal unicellulaire vivant dans les eaux douces usées : lacs, piscines mal entretenues. L’espèce identifiée dans le sud des Etats-Unis est une amibe libre, nommée Naegleria fowleri. Elle est responsable de la méningo-encéphalite amibienne primitive (MEAP.)
La Naegleria fowleri s’introduit dans les cavités nasales lorsque celles-ci sont inondées. Elle continue son chemin par le nerf olfactif, jusqu’à ce qu’elle atteigne le cerveau, en détruisant tout sur son passage. Les symptômes apparaissent 3 à 7 jours après l’introduction de l’amibe dans le corps : maux de têtes, vertiges, méningite foudroyante, vomissements. Dans 95% des cas, l’infection est mortelle.

 

Protéger le nez lors de la baignade
Ce fut le cas pour la fillette de 9 ans Kelly Yust, décédée en juillet dernier dans l’état du Kansas. Alors qu’un vent de panique souffle sur le sud des Etats-Unis, l’expert santé Jimmy Guidry, rappelle qu’il existe des mesures de précaution simples pour ce protéger : « Le plus important est d’éviter que de l’eau pénètre dans le nez lorsqu’on se baigne ou que l’on nage dans une piscine », explique t-il.


310 cas dans le monde depuis 50 ans
Depuis 50 ans, 310 cas ont été recensés dans le monde. Seulement 11 personnes ont survécu. Un seul cas de MEAP a été repéré en France. C’était en 2008. Un garçon de 9 ans est décédé d’une méningite foudroyante après s'être baigné dans un bassin en Guadeloupe alimenté par une source d’eau chaude. La présence de Naegleria fowleri y avait été détectée.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité