Publicité

QUESTION D'ACTU

Délai de conception allongé

Trop de cholestérol réduit la fécondité du couple

Les couples qui présentent des taux de cholestérol trop élevés mettent plus de temps à concevoir. Leur fécondité peut aussi être affectée par ce paramètre.

Trop de cholestérol réduit la fécondité du couple SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 21.05.2014 à 11h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cholestérol nuit à la fécondité. Parvenir à la conception est plus long au sein des couples où au moins un partenaire présente des niveaux de cholestérol total trop élevés, selon étude parue ce 20 mai dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism.

 

500 couples américains ont été suivis entre 2005 et 2009. Ils ont tenté de concevoir pendant une année, durant laquelle les chercheurs ont analysé leur taux de cholestérol dans le sang. Des différences apparaissent selon l’ethnie, l’âge, l’Indice de masse corporellle (IMC) et le niveau d’éducation des participants. Mais les taux de cholestérol ont une influence indéniable dans le délai entre le moment où le couple décide de concevoir et celui où il y parvient.

 

Le rôle clé de la femme

« Il apparaît qu’un taux de cholestérol élevé n’augmente pas seulement le risque de maladie cardiovasculaire, mais réduit aussi les chances qu’un couple a de concevoir », résume le Pr Enrique Schisterman, principal auteur de l’étude. En effet, lorsque les deux partenaires ont un cholestérol au-dessus de la norme, la femme met plus de temps à tomber enceinte, et la fécondabilité est réduite. Le même phénomène s’observe si la femme seule présente un taux de cholestérol élevé. En revanche, si c’est l’homme qui est concerné, seul le délai entre la première tentative de conception et la grossesse est allongé.

 

« Nos résultats suggèrent que les couples qui souhaitent concevoir pourraient améliorer leurs chances d’y parvenir en s’assurant d’abord que leurs taux de cholestérol sont acceptables », conclut le Pr Schisterman. Si cette étude se contente de dresser une association négative entre cholestérol et fécondité, des hypothèses émergent. Le corps utilise le cholestérol sanguin pour fabriquer des hormones sexuelles comme la testostérone ou les œstrogènes. Il pourrait donc être relié à la fertilité, estiment les chercheurs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité