Publicité

QUESTION D'ACTU

Prédiction de la maladie à 90%

Un test sanguin pour un dépistage précoce de l'Alzheimer

En mesurant la baisse de certains marqueurs lipidiques présents dans le sang, il devient possible de dépister les patients qui développeront la maladie d’Alzheimer.

Un test sanguin pour un dépistage précoce de l'Alzheimer Apichart Weerawong/AP/SIPA

  • Publié 10.03.2014 à 17h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Dépister la maladie d’Alzheimer avant même que les symptômes n’apparaissent, c’est peut-être pour bientôt, grâce à un test sanguin. Des chercheurs de l’universtité de Rochester, près de New York ont identifié des marqueurs détectables dans le sang, associés à cette maladie.

Ils ont mené une étude, publiée dans Nature Medicine, auprès de 525 personnes de 70 ans et plus, suivies durant 5 ans. 46 présentaient un déclin cognitif ou une maladie d’Alzheimer et 28 avaient une cognition normale au départ puis ont présenté un déclin ou une maladie d’Alzheimer durant le suivi.

Les chercheurs ont isolé 10 marqueurs lipidiques, tous dérivés de la phosphatidylcholine et de l’acylcarnitine. La maladie d’Alzheimer entraîne une altération des membranes neuronales, associée à une diminution de la concentration de ces phospholipides sanguins. Or, ces marqueurs étaient diminués chez les patients symptomatiques, et surtout chez les personnes qui ne présentaient pas de symptômes et qui ont ensuite développé la maladie.

Une spécificité de 90%

Et tout l’intérêt de ce nouveau test, c’est qu’il permet de détecter les personnes qui présenteront la maladie dans les deux à trois années suivantes avec une sensibilité et une spécificité de 90 %. Or jusqu’à présent, les marqueurs sanguins de la maladie d’Alzheimer posaient des problème de spécificité.


Pr Bruno Dubois
,
chef du service des maladies cognitives et départementales à l’hôpital Pitié-Salpêtrière : « Les résultats jusque là n'étaient pas d'une pertinence extrême. On avait des taux de prédiction diagnostique de l'ordre de 60 à 70%, ce qui n'est pas énorme. »



Si aujourd’hui on ne dispose pas de médicaments contre la maladie d'Alzheimer, les recherches avancent et les médecins estiment  que l’on disposera bientôt de traitements spécifiques. Un test de dépistage sanguin permettrait ainsi de traiter précocement les patients.

Pr Bruno Dubois : « On espère avoir dans les années à venir des médicaments qui bloquent les lésions et qui améliorent les symptômes des patients. Il faudra les prescrire à des personnes dont on est certain qu'ils ont la maladie. »


Il reste maintenant à confirmer ces résultats par d’autres travaux. A l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, une étude vient de débuter chez 400 patients, qui seront suivis pendant 5 ans. L’objectif est notamment de comparer les différents marqueurs de la maladie d’Alzheimer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité