Publicité

QUESTION D'ACTU

Plus de 40 enfants atteints en 2012

Tortues et serpents : les autorités alertent sur les dangers pour les enfants

Le million de familles qui possèdent un reptile doivent être conscientes des risques que présentent ces animaux pour les jeunes enfants. L'Institut de Veille sanitaire appelle à la prudence.

Tortues et serpents : les autorités alertent sur les dangers pour les enfants Andrew Tauber/Newspix/R/REX/SIPA

  • Publié 08.01.2014 à 16h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Les animaux à sang froid ne sont pas tous sains. En 2012, 41 enfants de moins de 5 ans ont été atteints de salmonellose. Parmi eux, 13 sont tombés malades après une exposition à des reptiles, rapporte l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) dans son Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) du 7 janvier. Trop souvent, les propriétaires de ces animaux à sang froid sont mal informés par rapport aux risques de transmission de la maladie.

 

871 cas en 20 ans

Environ un million de foyers possèdent un reptile en France, et aucune mesure de contrôle ni aucune recommandation sanitaire ne régissent le soin de ces animaux. Pourtant, les risques de transmission de la salmonellose sont bien réels : entre 1993 et 2013, pas moins de 871 cas ont été répertoriés, dont 4 mortels. Les jeunes enfants seraient particulièrement exposés au risque d'infection à Salmonella, une bactérie qui entraîne le plus souvent des symptômes digestifs. 

 

Les parents d'enfants atteints de salmonellose ont été interrogés par questionnaire en ligne, puis par téléphone. La plupart des propriétaires de reptiles possédaient une tortue aquatique et des lézards. Selon l'InVS, la salmonellose est le plus souvent transmise par les tortues, les iguanes et les serpents. Si aucun seul animal n'était laissé en liberté, l'InVS relève un contact direct avec un reptile. Les autres infections résultent d'un contact indirect. Or, côté hygiène des animaux, les familles s'avouent plutôt laxistes : très peu de parents appliquaient des mesures particulières : les souillures étaient jetées au tout-à-l'égout ou à la poubelle, les mains lavées au savon après un contact.

 

Un grave manque d'information

Le BEH souligne d'énormes lacunes dans le domain de l'information en matière de reptiles. D'après les résultats des questionnaires, seule une famille a affirmé connaître les risques de transmission de la salmonellose avant que l'enfant ne tombe malade. Après la maladie, ils étaient encore 7 foyers à ignorer ce danger. Parmi les enfants de moins de 5 ans tombés malades, 85% étaient âgés de moins de 1 an. "Les très jeunes enfants constituent une sous-population plus à risque de développer une infection à salmonella après une exposition aux reptiles," signale le BEH. Il est donc important d'en informer les familles.

 

C'est déjà le cas dans d'autres pays, qui ont mis en place des recommandations et des mesures de contrôle concernant l'adoption de reptiles. Les centres de contrôle des maladies (CDC) américains obligent les vendeurs en animalerie à informer leurs clients du risque de transmission de maladies. Ils ont également publié des recommandations d'hygiène concernant l'entretien des animaux. Il est fortement déconseillé d'acheter un reptile lorsqu'un enfant de moins de cinq ans est présent dans le foyer, et vivement conseillé de s'en débarrasser en cas de naissance imminente. Le Royaume-Uni a lui aussi rédigé des recommandations à l'attention des propriétaires de reptiles.

 

L'InVS demande pour sa part la mise en place d'informations officielles à destination des familles. Certaines données devront particulièrement être mises en valeur : le risque d'infection à salmonella des enfants de moins de un an. Les risques ne doivent pas être négliglés : un logement comme des vêtements peuvent être contaminés et une absence de contact direct avec le reptile ne suffit pas à s'en protéger. Par ailleurs, un animal sans symptômes de maladie peut être porteur de la bactérie. La prudence est donc de mise lorsqu'un reptile est présent dans un foyer avec des enfants en bas âge.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité