• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pathologie neurodégénérative

Une infection à la Covid-19 augmenterait-elle le risque de développer la maladie d’Alzheimer chez les seniors ?

Une étude américaine a alerté sur une hausse des cas de la maladie d’Alzheimer, une pathologie neurodégénérative, chez les personnes âgées ayant été touchées par la Covid-19.

Une infection à la Covid-19 augmenterait-elle le risque de développer la maladie d’Alzheimer chez les seniors ? Toa55/Istock


  • Publié le 14.09.2022 à 16h11
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les symptômes de la maladie d’Alzheimer varient en fonction des patients, mais les manifestations les plus fréquentes sont les troubles de la mémoire.
  • Une fois le diagnostic posé, l’espérance de vie d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer se situe entre huit et douze ans.

La maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative qui se manifeste par une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions cognitives, ce qui peut impacter grandement la vie quotidienne. Dans une majorité des cas, cette affection survient après 65 ans. 

Une recherche menée auprès de 6,2 millions d’Américains

Dans une étude parue dans le Journal of Alzheimer’s Disease, des chercheurs américains ont examiné le lien entre l’infection de Covid-19 et le développement de la maladie d’Alzheimer au cours de l’année suivant la contamination. "Les facteurs qui jouent dans le développement de la maladie d'Alzheimer sont mal compris, mais deux éléments sont considérés comme importants : les infections antérieures, en particulier les infections virales, et l'inflammation", a expliqué Pamela Davis, professeur de recherche à la Case Western Reserve School of Medicine (États-Unis) et co-auteure de l’étude.

L’équipe de recherche a donc analysé les dossiers médicaux anonymes de 6,2 millions d’adultes âgés de 65 ans et plus, et vivant aux États-Unis. Ces derniers avaient reçu un traitement médical entre février 2020 et mai 2021 et n’avaient pas développé la maladie d’Alzheimer avant le début des travaux. Les participants ont ensuite été divisés en deux groupes : un premier composé d’individus ayant été atteints par la Covid-19 (400.000 volontaires) et un groupe témoin qui n’a pas développé une infection au SARS-CoV-2 (5,8 millions de sujets).

Une hausse de la maladie d’Alzheimer chez les personnes âgées touchées par la Covid-19

Résultats : les personnes âgées ayant contracté la Covid-19 ont présenté un risque plus élevé (50 à 80 %) de développer la maladie d’Alzheimer, un an après l’infection, par rapport au groupe témoin. Cependant, les chercheurs ne savent pas si le coronavirus provoque un nouveau développement de la pathologie neurodégénérative ou s’il accélère le déclin cognitif. D’autres recherches seront donc nécessaires pour étudier ces deux hypothèses. 

"La maladie d'Alzheimer est une maladie grave et difficile, et nous pensions que nous avions en partie inversé la tendance en réduisant les facteurs de risque généraux tels que l'hypertension, les maladies cardiaques, l'obésité et la sédentarité. Aujourd'hui, les conséquences de la Covid-19 sont encore en train d’émerger. Il est important de continuer à surveiller l'impact de cette maladie sur les handicaps futurs", a indiqué Pamela Davis.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES