• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Myocardite

La variole du singe pourrait engendrer des problèmes au cœur

Alors que près de 3 700 cas de variole du singe ont été recensés en France, une étude de cas met en avant les complications affectant le cœur des patients touchés par la maladie, comme la myocardite.

La variole du singe pourrait engendrer des problèmes au cœur wildpixel/iStock


  • Publié le 06.09.2022 à 14h02
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La variole du singe a infecté plus de 50.000 personnes à travers le monde, dont 3.646 en France au 1er septembre 2022.
  • L'épidémie ne concerne pas que la communauté homosexuelle, puisque des femmes et des enfants ont été touchés par le virus.

Un Portugais de 31 ans va se faire soigner dans un hôpital de Porto alors qu'il présentait les symptômes caractéristiques de la variole du singe depuis cinq jours : boutons douloureux sur le visage, les mains et les parties génitales, fièvre, douleurs dans tout le corps et fatigue intense. Rapidement, le diagnostic tombe : c’est le virus de la variole du singe qui est à l’origine de son état de santé. Mais, trois jours plus tard, il retourne aux urgences pour des symptômes similaires à une atteinte cardiaque.

La myocardite, possible complication de la variole du singe

Le malade est transféré en soins intensifs pour faire plusieurs examens du cœur. Selon les médecins, il s’agit d’une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque. La variole du singe semble en être à l’origine. Des myocardites ont déjà été décelées chez des malades de la variole, cousine plus virulente de la variole du singe. 

Une fois que les signes de myocardite avaient disparu, soit une semaine en soins intensifs plus tard, le patient a pu rentrer chez lui.

“Sensibiliser davantage la communauté scientifique”

“Ce cas met en évidence les problèmes cardiaques en tant que complication potentielle associée à l'infection par la variole du singe, a signalé Ana Isabel Pinho, médecin à Porto et auteure principal de l'étude qui a permis de mettre en lumière ce cas. Nous pensons que le signalement de cette relation causale potentielle peut sensibiliser davantage la communauté scientifique et les professionnels de la santé à la myocardite aiguë en tant que complication possible associée à la variole du singe ; et pourrait être utile pour la surveillance étroite des patients affectés pour mieux identifier d'autres complications à l'avenir”.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES