• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Décomposition

Qu'est-ce que la taphonomie, cette nouvelle science qui utilise «des fermes à cadavres» ?

Il existe actuellement neuf centres de recherche en taphonomie humaine dans le monde. Voici à quoi ils servent. 

Qu'est-ce que la taphonomie, cette nouvelle science qui utilise \ Soumen Hazra / istock.


  • Publié le 13.04.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Après le décès, le corps se refroidit et se rigidifie, puis se décontracte de nouveau autour de la 36e heure.
  • Commence alors le processus de décomposition, aussi appelé putréfaction.

Avez-vous déjà entendu parler de la taphonomie ? Non ? C’est normal. Cette discipline scientifique, qui consiste à étudier la décomposition des cadavres humains, est assez récente, et en plein développement. 

Neuf centres de recherche

Concrètement, pour travailler, les chercheurs entassent les corps de personnes décédées (et préalablement consentantes) dans des espaces ouverts ou clos, afin d’observer et de comprendre comment ils évoluent dans le temps et sur différents terrains. Il existe actuellement neuf centres de recherche en taphonomie humaine (aussi surnommés "fermes à cadavres") dans le monde : sept aux États-Unis, un en Australie et un  aux Pays-Bas. Selon Science Focus, le Royaume-Uni pourrait être sur le point d’ouvrir sa première structure.

L'étude de la décomposition des corps humains a de nombreuses applications en archéologie et en anthropologie, mais elle est également utile pour améliorer l'identification des personnes décédées et la détermination de l'heure de la mort.

"La science des lois de l’enfouissement"

Plus largement, "la taphonomie est la science des lois de l’enfouissement. C’est-à-dire celle qui étudie le passage de la biosphère (monde vivant) à la lithosphère (monde minéral). Cela comprend l’étude des mécanismes et modalités de la fossilisation depuis la mort d’un animal, son enfouissement jusqu’à sa découverte dans le sol d’un site archéologique ou paléontologique", explique le site The Conversation.

C’est le paléontologue russe Ivan Efremov, qui, en 1940, a créé le terme "taphonomie", "taphos" signifiant "tombe" en grec, et "nomos", "la loi".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES