• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Peut-on soigner l'addiction au jeu par.. des jeux en ligne ?

Soigner par le jeu peut aider à mieux se contrôler.

Peut-on soigner l'addiction au jeu par.. des jeux en ligne ? alfexe/iStock


  • Publié le 26.03.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Si environ 1 % des joueurs "traditionnels" sont des joueur excessifs, ce chiffre monte jusqu'à 13 % pour les joueurs en ligne (1). Ayant bien souvent du mal à reconnaître leur addiction, ils franchissent rarement le pas pour consulter.

Qu'est-ce que l'addiction aux jeux ?

Comme n'importe quelle autre addiction, jouer à des jeux en ligne, au casino ou au bureau de tabac de façon pathologique, c’est ressentir un besoin compulsif malgré les pertes et les dettes qui s'accumulent. Le joueur perd progressivement le contrôle, mise de plus en plus d'argent et pense à chaque fois qu'il va "se refaire" ou gagner le gros lot.

Comme lors d'une addiction avec substance, les changements neurobiologiques dans le cerveau empêchent le joueur pathologique de contrôler son comportement ou même ses pensées, et de reconnaitre son trouble.

Quelles sont les solutions ?

Du fait de leur difficultés à reconnaître l'addiction, de nombreux joueurs pathologiques ne consultent pas ou ont du mal à maintenir un suivi régulier. Les solutions à distance sont de plus en plus privilégiées, en l'occurrence grâce à des exercices ludiques sous forme de jeux vidéo sur internet, dont le but est de travailler la capacité d'inhibition pour reprendre le contrôle de son comportement.

Si une étude est en cours à l'APHP (2) sur ce dispositif, de façon générale les TCC (Thérapies cognitives et comportementales), proposées en présentiel ou à distance, ont fait leurs preuves quant au traitement des joueurs pathologiques.

Sources :

  1. https://www.ofdt.fr/
  2. http://www.evalujeu.fr/static/index.html

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES