• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Semaine d'action 2021

Pour soigner la fibrillation atriale, «la chirurgie est très efficace»

La fibrillation atriale toucherait plus de 750 000 personnes en France. Dans le cadre de la Semaine d'Action 2021 concernant cette maladie, Pourquoi Docteur vous propose une série d'articles pour mieux connaître la fibrillation atriale, ses symptômes et les traitements pour la contrôler. Aujourd’hui, le Dr Olivier Piot nous dit tout sur la chirurgie.

Pour soigner la fibrillation atriale, \ Paul Campbell / istock.

  • Publié le 15.12.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


"Les médicaments contre la fibrillation atriale ont des limites. Depuis maintenant 20 ans, grâce à une découverte française, nous disposons d’une possibilité de traitement chirurgical, une véritable révolution dans notre domaine", explique le Dr Olivier Piot, qui travaille au Centre cardiologique du nord (Saint Denis).

Limiter largement les symptômes et réduire la mortalité

Comment se passe cette chirurgie ? "Concrètement, on isole les veines pulmonaires avec des petites brûlures localisées dans le cœur (avec du chaud ou du froid)", explique le cardiologue. "Cela permet de prévenir très efficacement l’arythmie, de limiter largement les symptômes et de réduire la mortalité", ajoute-t-il.

De nombreux centres proposent aujourd’hui de réaliser l'opération, qui se passe sous anesthésie locale ou générale. "C’est un traitement qui n’est pas sans danger, avec des risques d’épanchement autour du cœur ou d’AVC", avertit Olivier Piot. "C’est donc au praticien d’évaluer le rapport bénéfice / risque de l’intervention chirurgicale en fonction de chaque patient", précise-t-il.

Symptômes, causes et comorbidités

La fibrillation atriale est une pathologie traitre car souvent silencieuse, qui touche 40 millions de personnes dans le monde. Ce trouble se caractérise par un rythme cardiaque irrégulier et anormalement rapide. Pour être traité le plus efficacement possible, il doit être dépisté au plus tôt, dès l’apparition des premiers symptômes, que peuvent être un sentiment de fatigue, des palpitations, de l’essoufflement ou encore des vertiges.

Si, le plus souvent, les causes de la fibrillation auriculaire sont inconnues, des facteurs de risque et des comorbidités associées ont été identifiés, comme nous le confirme le Pr Dominique Babuty, chef du service cardiologie au CHRU Trousseau de Tours. "Dans les dernières recommandations européennes sur la prise en charge de la fibrillation auriculaire, il y a une partie très importante accordée aux comorbidités", explique le spécialiste. Les principales comorbidités associées à la fibrillation atriale sont la surcharge pondérale, l’apnée du sommeil, le diabète, l’hypertension et la prise d’alcool.

Ci-dessous, l'interview du Dr Olivier Piot sur l'ablation de la fibrillation atriale :

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES