• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Impact différé

Fumer régulièrement du cannabis à l'adolescence peut provoquer des accouchements prématurés

Consommer régulièrement du cannabis entre 15 et 17 ans risque de provoquer par la suite des naissances prématurées. 

Fumer régulièrement du cannabis à l'adolescence peut provoquer des accouchements prématurés Neydtstock / istock.

  • Publié le 25.08.2021 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'OFDT dénombre près de 5 millions de consommateurs annuels de cannabis en France, dont 1,4 million de consommateurs réguliers (avec une consommation moyenne de 10 fois par mois).
  • Au marché noir, ou via leur propre culture, les Français consomment entre 360 et 500 tonnes de cannabis par an.

Alors que la légalisation du cannabis fait débat en France, notamment à la suite des dramatiques événements de Marseille et à l'orée d'une campagne présidentielle, une nouvelle étude vient de démontrer que la consommation de cette drogue à l'adolescence peut provoquer des accouchements prématurés.

Une multiplication par six des risques

"Il est de plus en plus évident que la qualité de la santé et du développement au cours de la vie humaine se joue avant la conception", expliquent les chercheurs en préambule. "Nous avons donc étudié les associations entre la consommation de cannabis et de tabac avant la conception des enfants et l’avènement de naissances prématurées ou de bébés souffrant d'insuffisance pondérale", poursuivent-ils.

Pour ce faire, 665 personnes ont été évaluées à plusieurs reprises concernant leur consommation de tabac et de cannabis entre 14 et 29 ans, avant qu’une grossesse ne soit mise en route. Résultat : la consommation quotidienne de cannabis par le parent (maternel ou paternel) avant la conception, de l'âge de 15 à 17 ans, a été associée à une multiplication par six des risques d'accouchement prématuré et de faible poids à la naissance.

"La croissance commence avant la conception"

En dehors de cette fourchette d’âge, les chercheurs ont trouvé peu d’associations entre la consommation de cannabis et les naissances compliquées. Idem concernant la consommation de tabac, qui n’a pas impacté significativement les périodes pré-conceptuelles.

"Ces résultats soutiennent l'hypothèse selon laquelle les origines de la croissance commencent avant la conception et justifient la mise en place de politiques de prévention contre la consommation régulière de cannabis pendant l'adolescence", concluent les auteurs de l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité