• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Radio Santé Groupe VYV

AVC ischémique : faut-il faire baisser la pression artérielle à la phase aiguë ?

La Radio Santé du Groupe VYV s'associe à Fréquence Médicale et Pourquoi Docteur pour décrypter l'information médicale pendant la pandémie Covid-19 avec le Dr Jean-Paul Marre  

AVC ischémique : faut-il faire baisser la pression artérielle à la phase aiguë ? mr.suphachai praserdumrongchai/iStock

  • Publié le 21.04.2021 à 17h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Les invités du Dr Jean-Paul Marre :

 

Le Pr Mickaël Mazighi, neurologue à l'Hôpital Lariboisière, à Paris, et chercheur INSERM, expliques les risque hémorragique associé à l'HTA souvent observée à la phase aiguë d'un AVC ischémique et décrypte la première étude randomisée sur la baisse de la pression artérielle

Le Pr Philippe Fossati, chef du service de psychiatrie au CHU Pitié-Salpêtrière, et chercheur INSERM, décortique les résultats d'une étude testant la psilocybine versus escitalopram parue dans le New England Journal of Medicine.

Et aussi :

• Accouchement, l'arrêt de la stimulation par l'ocytocine à la phase active du travail peut s’accompagner d’une légère augmentation du taux de césarienne mais apporte une réduction du risque d'hyperstimulation utérine et de la souffrance fœtale.

• Maladie inflammatoire du côlon et de l’intestin, l’interruption du traitement anti-TNF est possible lorsque le malade est en rémission mais la reprise du traitement doit être réalisée dès la récidive

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité