• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Séquelles

Covid long : en Grande-Bretagne, près d'un tiers des patients doivent être ré-hospitalisés

Sur le long terme, la Covid-19 peut avoir des effets secondaires tels que des maladies respiratoires, cardiovasculaires ou encore du diabète. Des complications qui, à terme, pourraient peser elles aussi sur les services de réanimation. 

Covid long : en Grande-Bretagne, près d'un tiers des patients doivent être ré-hospitalisés chayakorn lotongkum/iStock

  • Publié le 03.04.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une étude confirme la potentielle gravité des séquelles de la Covid
  • Les malades ré-hospitalisés le sont le plus souvent pour des complications pulmonaires et cardiaques

Un patient sur 10 ayant été hospitalisé en raison de la Covid-19 décède dans les 140 jours qui suivent sa sortie, selon une étude publiée dans la revue BMJ. Et, sur la même période, 29,4% des patients hospitalisés pour Covid-19 sont ensuite réadmis à l’hôpital. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont analysé les données de santé de 47 780 personnes en Grande-Bretagne atteintes de la Covid-19, prises en charge à l’hôpital et qui en sont sorties vivantes en août 2020. L’âge moyen de ces malades était de 65 ans et un peu plus de la moitié - 55% - était des hommes. 

Des risques de maladies respiratoires, cardiovasculaires et de diabète 

Dans leurs travaux, les scientifiques déterminent le taux de réhospitalisation des malades mais pas la cause de cette seconde admission. Une autre étude publiée en décembre 2020 dans la revue JAMA avançait, quant à elle, quelques raisons. Dans la majorité des cas, après la Covid-19, les patients retournent à l’hôpital pour des infections généralisées, des pneumonies et des insuffisances cardiaques. 

D’autres part, selon l’étude publiée dans la revue BMJ, les patients hospitalisés pour Covid-19 avaient des taux plus élevés de maladies respiratoires, cardiovasculaires et de diabète que le reste de la population générale. Les chercheurs estiment ainsi que ces patients avaient davantage de risques d’avoir des effets secondaires, et ce sur divers organes comme les poumons ou le cœur. Ils notent également que ces complications ne concernaient pas que les patients âgés, mais aussi ceux de moins de 70 ans. 

Surveiller ces effets secondaires pour ne pas saturer les hôpitaux

De précédentes études avaient déjà averti sur les dommages post-covid. En janvier 2021, des scientifiques publiaient leurs travaux dans la revue The Lancet. Ils y indiquaient que six mois après avoir été infectés par la Covid-19, 75% des patients présentaient encore des symptômes. Pour la plupart, il s’agissait de fatigue générale et musculaire, de troubles du sommeil, d’anxiété ou de dépression. Ce phénomène est appelé la “Covid long”, c’est-à-dire l’ensemble des manifestations de la maladie qui persistent même après l’infection. 

Les pathologies et effets secondaires associés à la Covid-19 doivent donc être pris en compte, traités voire, dans la mesure du possible, anticipés. Les chercheurs insistent sur la nécessité de poursuivre les recherches afin d’établir les facteurs de risque à ces complications. « Jusqu'à présent, nous pensions que les maladies cardiaques, rénales ainsi que le diabète étaient des facteurs de risque pour les patients atteints de Covid-19, mais il s'avère que ce sont aussi des complications liées à la Covid-19, estime Amitava Banerjee, coauteur de l'étude, dans le journal le Guardian. Cela nécessite de surveiller l'état des patients post-Covid afin de déceler le plus tôt possible toute altération des organes ». Un enjeu très important, d’autant plus que les services de réanimation sont saturés dans plusieurs régions en France et supporteraient difficilement une réadmission des patients liés aux effets secondaires de la Covid-19. 

A terme, la mortalité réelle du coronavirus ne pourra donc être établie que lorsque  toutes ces complications seront prises en compte. Jusqu’à présent, plus de 96 000 personnes sont décédées du SARS-CoV-2 en France. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité