• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Conseils nutritifs

Alimentation des seniors : voici comment démêler le vrai du faux

Produits laitiers, quantités, heures de repas... L'expert en nutrition Paul Tronchon donne quelques conseils aux personnes âgées pour les aider à bien s'alimenter.  

Alimentation des seniors : voici comment démêler le vrai du faux olesiabilkei / istock.

  • Publié le 16.03.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En France, 2 millions de personnes souffrent de dénutrition, et les seniors sont les plus touchés. Paul Tronchon, président de Saveurs et Vie et ancien directeur de l’alimentation et de la nutrition à l’AP-HP, donne quelques conseils aux personnes âgées pour les aider à bien s'alimenter.  

En vieillissant, nous avons moins besoins manger

Faux - Les besoins en calories des personnes âgées sont au moins égaux à ceux d'une personne plus jeune à activité physique équivalente. En effet le "rendement" de l’organisme diminue et l’assimilation des aliments et l’utilisation des nutriments (protéines, minéraux…) se fait moins bien. Il y a davantage de pertes (calories, protéines, calcium…) à compenser pour répondre aux besoins de l’organisme.

Pourtant, 50% des séniors pensent le contraire*.

Un senior doit manger peu le soir

Faux - Il faut certes consommer des aliments digestes le soir (pas de plats trop lourds et gras) mais le dîner devra cependant être complet afin d’éviter des hypoglycémies, un jeûne nocturne trop important ou encore une déshydratation.

Or, encore aujourd’hui, ¾ des séniors pensent le contraire.

Il suffit juste d’une balance pour dépister la dénutrition

Vrai - Il existe des moyens simples pour poser le diagnostic de dénutrition, sans même consulter de professionnel de santé. Une simple balance permette de dépister la dénutrition de chez soi. Une perte de poids importante en peu de temps en est un critère suffisant. Tout comme l’apparition de joues creusés ou un frigo plus vide qu’habituellement.

84% des seniors ignorent que le diagnostic de la dénutrition est aussi simple.

Faire un régime, c’est possible à tous les âges

Faux - Après 65 ou 70 ans, la perte de poids est plus souvent délétère que bénéfique ; statistiquement, elle est associée à une surmortalité. Il est recommandé d’éviter les régimes amaigrissants en dehors de quelques situations particulières, notamment lorsque l’obésité est à l’origine de graves problèmes de santé comme une insuffisance respiratoire par exemple.

Pourtant, ¾ des seniors pensent que c’est toujours possible.

Il est recommandé de manger 3 à 4 produits laitiers par jour 

Vrai - Alors que le Plan national nutrition santé 2019-2023 (PNNS 4) recommande désormais 2 produits laitiers par jour pour la population générale, il préconise 3 à 4 produits laitiers par jour pour les plus de 55 ans, ce qui correspond à un produit laitier par repas. Cela permet d’assurer un apport suffisant en calcium.

Pourtant, seul 9% des seniors ont donné la bonne réponse.

*Selon un sondage réalisé en partenariat avec Malakoff Humanis dans le cadre de la première édition de la semaine de lutte contre la dénutrition (en novembre dernier). Ce sondage a été réalisé sur plus de 200 personnes, hommes comme femmes, âgées de 60 à 75 ans.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité