• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie auto-immune

Qu’est-ce que le syndrome de Gougerot-Sjögren, la maladie dont souffrait Faustine Nogherotto?

La chanteuse de 31 ans se battait depuis presque huit ans contre le syndrome de Gougerot-Sjögren, une maladie auto-immune incurable qui s’attaque aux glandes exocrines. 

Qu’est-ce que le syndrome de Gougerot-Sjögren, la maladie dont souffrait Faustine Nogherotto? @Carolinecayeux/Twitter

  • Publié le 01.02.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Faustine Nogherotto est décédée à la suite d'une longue maladie à l'âge de 31 ans.
  • Connue pour avoir participé à la Star Academy en 2006, elle a découvert plus tard être atteinte par une encéphalomyélite myalgique puis par le syndrome de Gougerot-Sjögren.
  • Cette maladie auto-immune incurable, s'attaque aux glandes exocrines, en particulier aux glandes salivaires et aux glandes lacrymales. Elle touche principalement les femmes mais rarement des personnes aussi jeunes.

Sa voix qui l’avait rendue célèbre ne résonnera plus. La chanteuse Faustine Nogherotto est décédée ce samedi à l’âge de 31 ans. Elle est notamment connue pour avoir participé à la sixième édition de la Star Academy en 2006. Eliminée du château après six semaines, la jeune femme alors âgée de 17 ans, s’était installée à Paris dans le but de travailler sur son premier album. 

Malheureusement, après plusieurs examens à la suite d’une mononucléose, Faustine Nogherotto découvre qu’elle est atteinte d’une encéphalomyélite myalgique, une maladie neurologique invalidante. En 2013, elle apprend qu’elle est diagnostiquée positive au syndrome de Gougerot-Sjögren, une maladie auto-immune incurable. Son décès a ému de nombreuses personnalités, dont la maire de Beauvais, Caroline Cayeux, qui lui a rendu hommage sur Twitter.

Une maladie auto-immune qui en appelle d’autres

Le syndrome de Gougerot-Sjögren est une maladie auto-immune qui s’attaque aux glandes exocrines, celles qui sécrètent des fluides pour les diffuser à l’extérieur du corps. Ainsi, le syndrome de Gougerot-Sjögren s’attaque aux glandes salivaires, responsables de la salive, ainsi qu’aux glandes lacrymales, responsables de larmes. Cette maladie touche plus souvent les femmes que les hommes, et se déclare généralement autour de la cinquantaine. Elle est généralement plus grave lorsqu’elle se déclare chez des personnes âgées entre 20 et 40 ans.

L’origine de cette pathologie reste encore méconnue, bien que des facteurs génétiques ou environnementaux puissent en être à l’origine. Les personnes souffrant du syndrome de Gougerot-Sjögren ont les yeux et la bouche sèches à cause du dysfonctionnement de leurs glandes exocrines. Plus rarement, il est possible que la maladie s’en prenne également aux poumons, ce qui pourrait expliquer les toux sèches chroniques. 

En tant que maladie auto-immune, elle est parfois amenée à se développer en parallèle d’autres pathologies, tel que le syndrome de Raynaud (un trouble de la circulation sanguine, qui s’attaque notamment aux extrémités) ou encore la polyarthrite rhumatoïde (une maladie dégénérative chronique inflammatoire qui s’attaque aux articulations au point de les déformer). En France, le syndrome de Gougerot-Sjögren concernerait entre 50 et 200 000 personnes. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité