• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Surdité

Troubles de l’audition : du nouveau pour le remboursement des prothèses et le reste-à-charge

Alors que les problèmes auditifs touchent six millions de Français, certains modèles de prothèses sont désormais entièrement remboursés par la Sécurité sociale et les complémentaires. Voici lesquels. 

Troubles de l’audition : du nouveau pour le remboursement des prothèses et le reste-à-charge LightFieldStudios / istock.

  • Publié le 04.01.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les aides auditives sont désormais regroupées en deux ca­tégories : la classe 1, qui sera "sans reste à charge" pour le patient ; et la classe 2, aux caractéristiques techniques plus étoffées et à prix libre. 

Le "100% santé" permet désormais à tous les Français atteints de troubles de l’audition d’avoir accès à des solutions auditives avec un "reste à charge zéro". Concrètement, les aides auditives sont désormais regroupées en deux ca­tégories : la classe 1, qui sera "sans reste à charge" pour le patient ; et la classe 2, aux caractéristiques techniques plus étoffées et à prix libre. 

Prix de vente 

Le prix de vente pour les appareils de classe 1 est plafonné à 950 euros pour les adultes et à 1 400 euros pour les jeunes de moins de 20 ans. Pour les deux classes, les audioprothésistes offriront les mêmes prestations de suivi. Ils ont l’obligation de présenter un devis comportant une offre 100% santé à l’assuré.

"Les matériels couverts par le 100% Santé (classe 1) répondent à un cahier des charges précis permettant d’offrir une bonne qualité technologique et une réponse à tous les besoins, tout en restant dans un cadre tarifaire plafonné", précise le syndicat des audioprothésistes (SDA).

Les risques liés à la mal-audition

On estime à près de 1 million le nombre de personnes qui rencontrent des difficultés à accéder à l’amélioration de leur audition, notamment pour des raisons économiques. "Grâce à cette réforme historique, tous les Français pourront bénéficier de l’expertise des audiopro­thésistes et de l’accès aux aides auditives pour mieux vivre leur vie professionnelle et personnelle, et réduire les risques liés à la mal-audition : isolement social, perte d’emploi, perte d’autonomie pour les plus âgés", conclut le syndicat des audioprothésistes (SDA).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité