• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Tribune

Covid-19 : des députés de la majorité souhaitent en « finir avec le discours antivaccin »

Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche, 36 parlementaires de la majorité appellent à en "finir avec le discours antivaccin" et réclament de la part du gouvernement des "messages simples et transparents" sur la vaccination contre la Covid-19 pour convaincre les Français les plus réticents.

Covid-19 : des députés de la majorité souhaitent en « finir avec le discours antivaccin » Dejan_Dundjerski/iStock

  • Publié le 20.12.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 36 parlementaires issus de la majorité plaident pour des "messages simples et transparents" sur la stratégie vaccinale afin de vaincre les réticences des Français.
  • Ils souhaitent aussi que la vaccination repose avant tout sur un "réseau de proximité".

"La vaccination n'est pas une affaire de croyance. On n'a pas à être pour ou contre. La vaccination, surtout dans le pays de Pasteur, est une donnée scientifique, une réalité rationnelle et historique, complexe mais incontestable."

Voici comment débute la tribune publiée ce 20 décembre dans Le Journal du Dimanche pour convaincre les Français encore réticents à se faire vacciner contre la Covid-19. Portée par Bertrand Bouyx, député LREM du Calvados et signée par 35 autres parlementaires de la majorité, elle plaide pour redonner toute sa place à la vaccination en tant qu’ "acte citoyen" et inciter les Français à se faire vacciner contre la Covid-19. "La France, ajoutent-ils, a toujours contribué aux avancées majeures et au progrès dans le domaine médical. Pour cette raison, elle sera observée attentivement dans sa capacité à mettre en place son protocole de vaccination" contre la Covid-19.

Se vacciner pour protéger les plus faibles

Pour dépasser les réticences de nombreux Français à se faire vacciner contre le virus, les signataires demandent le concours du gouvernement. Des "messages simples et transparents" sur les vaccins et la stratégie vaccinale sont selon eux indispensables pour "relever le défi" de la vaccination et ainsi en "finir avec discours antivaccin".

"Dans ce combat, la France et d'autres pays font face à des mouvements naturalistes qui propagent, notamment sur les réseaux sociaux, l'idée selon laquelle nos défenses naturelles auraient la capacité de lutter seules contre la maladie. C'est oublier les plus faibles, c'est oublier les malades et les morts qui chaque jour s'accumulent", rappellent les députés, qui soulignent que la vaccination n’assure pas seulement sa propre protection, mais celle "de tous, et surtout les plus faibles comme les nourrissons, les personnes âgées ou les sujets pour lesquels des contre-indications existent". Selon un sondage Elabe pour BFMTV publié jeudi 17 décembre, 49% des Français refuseraient pour le moment de se faire vacciner. Une tendance en baisse mais qui reste préoccupante.

Selon les signataires "rien n'est plus faux" que de dire que "la mise au point d'un vaccin aussi rapidement" est "impossible et donc suspecte". Ils rappellent notamment que "chaque année, un nouveau vaccin contre la grippe saisonnière est mis au point".

Mobiliser le réseau de proximité

Pour les signataires de la tribune, il faut vaincre ces réticences par différentes mesures, notamment en mobilisant "avant tout le réseau de santé de proximité. Les médecins de famille, les infirmiers ou les pharmaciens doivent être intégrés au processus".

De son côté, le gouvernement a promis la "transparence" pour susciter la "confiance" de la population. La vaccination devrait commencer dès la semaine prochaine pour les populations prioritaires, notamment les personnes âgées résidant en Ehpad.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité