• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Fortune

200 millions d'euros gagnés à l'Euromillions : pourquoi l'argent fait quand même le bonheur

Un Français vient de gagner 200 millions d'euros dans un jeu de hasard. Un tel gain peut provoquer, selon la Française des Jeux, un "choc émotionnel". Mais surtout changer une vie : pour plus ou moins de bonheur ?

200 millions d'euros gagnés à l'Euromillions : pourquoi l'argent fait quand même le bonheur master1305/iStock

  • Publié le 13.12.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Jamais une telle somme n'avait été gagnée en France dans un jeu de hasard
  • La Française des Jeux prévoit un accompagnement de ses grands gagnants susceptibles de vivre un "choc émotionnel"
  • Une étude montre que l'argent fait surtout le bonheur par les possibilités qu'il offre de se débarrasser de tâches ingrates
Il ne s'est toujours pas manifesté mais il est pourtant déjà entré dans le classement des 500 plus grandes fortunes de France. Le gagnant du tirage de l'Euromillions du vendredi 11 décembre va empocher 200 millions d'euros, ce qui le place en 410ème position des personnes les plus riches dans notre pays. De quoi "perdre la tête" et les responsables de la Française des Jeux qui ont mis au point tout un système d'accompagnement des grands gagnants n'hésitent d'ailleurs pas à parler de "choc émotionnel". 

Mais ce gain"historique" permet surtout de reposer une question aujourd'hui toujours sans réponse certaine: l'argent fait-il le bonheur ? Vieille interrogation à laquelle, en dehors des élucubrations philosophico-sociologiques qui revient régulièrement sur ce sujet, une étude réalisée en 2017 et publiée dans la revue scientifique PNAS, apporte quelques éléments de réponse : l’argent ferait bien le bonheur, mais indirectement, notamment parce qu'il permet de se libérer de certaines corvées !

Gagner du temps

Les chercheurs ont observé plus de 6 200 personnes aux Etats-Unis, au Canada, au Danemark et aux Pays-Bas. Ils ont remarqué que les niveaux de stress lié au temps étaient corrélés aux dépenses permettant des gains de temps.

Un élément a étonné les scientifiques. Même les personnes pouvant largement s’offrir ces services hésitent à passer à l’acte. Parmi les 6 000 participants à l’étude se trouvaient 818 millionnaires néerlandais. Et, parmi eux, près de la moitié refusaient de dépenser de l’argent pour sous-traiter des tâches ingrates. « Les personnes qui engagent du personnel de maison ou paient les enfants des voisins pour tondre la pelouse ont l’impression d’être feignantes », interprète le Pr Ashley Whillans, de l’université d’Harvard, qui a participé à l’étude.

Une culpabilité qui pourrait expliquer ce paradoxe qui est que l’augmentation des revenus dans de nombreux pays a pourtant eu pour conséquence de faire grimper la sensation de manquer de temps et, selon des chercheurs américains, canadiens et néerlandais, s’accompagne d’une baisse du bien-être, voire d’une montée de l'anxiété et d’insomnies.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité