• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouveaux chiffres

VIH, Syphilis, Chlamydia… Le dépistage des IST continue d’augmenter en France

L’augmentation de l’activité de dépistage du VIH et des IST bactériennes, observée depuis plusieurs années en France, se poursuit en 2019.

VIH, Syphilis, Chlamydia… Le dépistage des IST continue d’augmenter en France Tero Vesalainen / istock.

  • Publié le 05.12.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Santé Publique France publie de nouveaux chiffres concernant le dépistage des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), et ils sont positifs, malgré le coup d’arrêt provoqué par l’épidémie de Covid-19.

VIH

En 2019, 6,2 millions de sérologies VIH ont été réalisées par les laboratoires de biologie médicale. L’activité de dépistage du VIH a augmenté depuis 2014 (+10% sur l’ensemble de la période 2014-2018),  et cette augmentation s’est accélérée en 2019 (+6% entre 2018 et 2019). Cette augmentation de l’activité de dépistage en 2019 s’est accompagnée d’une augmentation du nombre de sérologies confirmées positives (+6% sur 2018-2019). Le taux de positivité qui avait diminué entre 2014 et 2018, s’est ainsi stabilisé en 2019 à 1,9 pour mille sérologies.

Les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes et les hétérosexuelles nées à l’étranger restent les 2 groupes les plus touchés et représentent respectivement 43% et 37% des  découvertes de séropositivité déclarées entre janvier 2019 et septembre 2020. Les personnes usagères de drogues injectables (UDI) et les personnes transgenres contaminées par rapports sexuels représentent chacun 2% du total des cas.

Syphilis

En 2019, 2,6 millions de dépistages de la syphilis ont été réalisés par les laboratoires du secteur privé, soit une augmentation de 22% par rapport à 2017.

Le nombre de diagnostics de syphilis récente (moins de 1 an) rapporté dans le réseau de cliniciens RésIST, qui était stable entre 2016 et 2018, a diminué de 7% en 2019. Cette diminution est observée chez les homosexuels et les hommes hétérosexuels. Comme les années précédentes, les personnes diagnostiquées en 2019 pour une syphilis récente, au sein du réseau, sont principalement des homosexuels (79%).

Infection à gonocoque

En 2019, 2,2 millions de dépistages du gonocoque ont été réalisés par les laboratoires privés, soit une augmentation de 58% par rapport à 2017.

Le nombre de diagnostics d’infection à gonocoque rapporté par le réseau RésIST continue à augmenter en 2019 (+21%) par rapport à 2017. Cette augmentation s’observe chez les homosexuels (+29%), tandis qu’une faible diminution est observée chez les hétérosexuelles (-4%). 
Les personnes diagnostiquées pour une gonococcie en 2019  au sein du réseau sont majoritairement des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes (74%).

Infection à Chlamydia trachomatis

En 2019, 2,5 millions de dépistages d’infection à Chlamydia trachomatis(Ct) ont été réalisés par le secteur privé, soit une augmentation de 20% par rapport à 2017. Le nombre de diagnostics d’infection en secteur privé a augmenté de 29% entre 2017 et 2019.

En conclusion, "l’augmentation de l’activité de dépistage du VIH et des IST bactériennes, observée depuis plusieurs années et qui se poursuit en 2019, est un constat positif pour réduire le nombre de personnes ignorant leur infection", note Santé Publique France. Néanmoins : "la pandémie à SARS-CoV-2 a fortement impacté l’activité de dépistage en 2020. Une diminution du nombre de dépistages de près de 60% a été observée entre février et avril 2020, aussi bien pour le VIH que pour les IST bactériennes", soulignent les experts. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité