• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Elections américaines

Covid-19 aux Etats-Unis : les Républicains respecteraient moins les gestes barrière que les Démocrates

Les Républicains, plus conservateurs que leurs opposants, seraient plus tournés vers eux-mêmes tandis que les Démocrates auraient plus tendance à évaluer l'impact de leurs actions sur les autres et seraient ainsi plus enclins à porter le masque et respecter les gestes barrières.

Covid-19 aux Etats-Unis : les Républicains respecteraient moins les gestes barrière que les Démocrates Bet_Noire/iStock

  • Publié le 02.11.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’attitude adoptée face à la crise sanitaire est devenue un geste politique
  • Les Républicains estime que respecter les gestes barrières n’a pas véritablement d’effet, contrairement aux Démocrates
  • Selon les chercheurs, ces résultats devraient contribuer à adapter les messages de prévention publique pour renforcer leur efficacité

Les élections américains se déroulent dans un climat de crise sanitaire qui a compliqué les campagnes des deux candidats en lice, Donald Trump et Joe Biden. Face aux risques présentés par le coronavirus, les électeurs des deux camps n’adoptent pas le même comportement. Selon une étude réalisée par la UBC Sauder School of Business de l'Université de Boston et de la Stockholm Business School, les Démocrates respectent plus les gestes barrières que les Républicains en raison d’une vision plus optimiste de la portée de leurs actions sur les autres. Les auteurs de l’étude ont présenté leurs résultats Journal of the Association for Consumer Research. 

Un geste de revendication politique

Les Républicains se sentiraient davantage responsables d’eux-mêmes tandis que les Démocrates se sentiraient plus responsables des autres. Deux visions du monde s’opposent alors, d’un côté ceux qui estiment que leurs actions ont un effet sur les autres, une action plus portée par les Démocrates, et ceux qui se concentrent plutôt sur eux-mêmes sans se sentir responsable des conséquences de leurs actions. Cela expliquerait pourquoi parmi les Américains qui refusent de porter le masque, de respecter la distanciation sociale ou d’obéir aux limites des rassemblements sociaux, on retrouve un plus grand nombre de conservateurs. Une attitude qui serait devenue, selon les chercheurs, un geste de revendication politique.

Les chercheurs ont mené une série d’études portant sur plus de 2 300 participants impliquant des personnes des deux bords politiques. Ils ont cherché à déterminer pourquoi et comment les Républicains et les Démocrates envisagent leur responsabilité personnelle. « Les républicains ont cette perception que s'ils respectent la distanciation sociale, le port du masque, la désinfection des mains et toutes ces différentes choses, ils ont moins d'impact sur les autres - alors que les démocrates ont l'impression que ces comportements auront un impact sur les autres, a observé Katherine White, professeure UBC Sauder et auteure de l’étude. Donc les républicains vont avoir plus tendance à penser : 'C'est mon choix et je vais faire ce que je veux. Cela n'affecte vraiment personne d'autre'».

Adapter les messages de prévention publique

Les chercheurs ont également analysé les résultats d’une autre étude où les scientifiques ont demandé aux participants d'adopter et d'utiliser une application de suivi des contacts qui permet de suivre les cas positifs à la Covid-19 et d'alerter les utilisateurs lorsqu'ils se trouvent à proximité d'une personne infectée. « Nous constatons que les messages centrés sur eux-mêmes résonnent beaucoup mieux avec les Républicains et les rendent plus susceptibles d'utiliser l'application », a rapporté Katherine White. Dans la nouvelle étude, les chercheurs sont allés plus loin que le simple clivage politique et ont questionné les participants pour déterminer leur niveau de libéralisme ou de conservatisme. Ils ont remarqué que les résultats de l'étude sont amplifiés lorsque les participants sont plus profondément enracinés dans leurs idéaux politiques respectifs.

Les chercheurs ajoutent que ces résultats ne signifient pas nécessairement que les conservateurs sont moins compatissants. « Certaines personnes disent : ‘Les conservateurs ne se soucient tout simplement pas des autres.’ Je ne pense pas que ce soit ce que nous avons découvert, estime Katherine White. Ce que nous constatons, c'est qu'ils ne voient pas leurs comportements comme ayant un impact sur les autres, ce qui est très intéressant. »

En conclusion, les chercheurs pensent que ces découvertes peuvent servir à mieux cibler les messages de prévention publique pour améliorer leur efficacité. « Vous pourriez en avoir un qui dit  ‘faites-le pour les autres’ dans les médias plus libéraux, puis avoir plus de ‘penser à vous et à votre famille proche’ pour le public républicain », avance Katherine White.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité