• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Intolérance au lactose

Allergie au lait : une institutrice condamnée à de la prison avec sursis après la mort d’un élève

Une enseignante a été condamné à 12 mois de prison avec sursis pour avoir fait fait manger deux crêpes à un élève de 6 ans, allergique au lactose, qui en est décédé.

Allergie au lait : une institutrice condamnée à de la prison avec sursis après la mort d’un élève istetiana/iStock

  • Publié le 16.09.2020 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'enfant a fait un malaise avant de décéder d’un choc anaphylactique à l’hôpital.
  • L’intolérance au lactose consiste en un problème de digestion du sucre contenu dans le lait et ses produits dérivés et est provoquée par un déficit de lactase.
  • En France, ce sont entre 30 et 50% de la population qui ont une mauvaise digestion du lactose.

Le mardi 15 septembre, Danielle Dampfhoffer, une institutrice de 59 ans à Limas (Rhône) a été condamnée à 12 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône pour avoir laissé l’un de ses élèves, intolérant au lactose, manger deux crêpes. Jahden, l’enfant de 6 ans, a été victime d'un choc anaphylactique alors qu'il rentrait chez lui à pied avec sa mère. Il est décédé peu de temps après.

Des symptômes qui apparaissent très vite

Les faits se sont déroulés à l’occasion du carnaval. Les élèves, après un défilé, ont été invités à déguster les crêpes préparées le matin. “Tu ne dois pas en manger”, a déclaré l’enseignante en réponse à Jahden qui a réclamé sa part. “Si, j’en mange chez moi”, lui a rétorqué l’enfant. Elle n’apprendra que plus tard que s’il en mange bien chez lui, ce sont des crêpes à l’eau. Après hésitation, l’enseignante lui a donné deux parts contre “sept ou huit” pour les autres. Très vite, l’enfant fait une réaction allergique, toussant et réclamant son bronchodilatateur. Dans la journée, son état s’est rapidement dégradé et Jahden a fait un malaise avant de décéder d’un choc anaphylactique à l’hôpital.

L’intolérance au lactose consiste en un problème de digestion du sucre contenu dans le lait et ses produits dérivés et est provoquée par un déficit de lactase. Le lactose, non transformé par la lactase, se retrouve au niveau de l’intestin où il fermente, entraînant des symptômes digestifs inconfortables. Les premiers symptômes apparaissent rapidement, comme pour Jahden, entre 30 minutes et 2 heures après avoir ingurgité les aliments à base de lactose. Les symptômes digestifs varient entre excès de gargouillis intestinaux, sensation de ballonnement, douleurs abdominales et diarrhées.

Près de la moitié de la population concernée

En France, ce sont entre 30 et 50% de la population qui ont une mauvaise digestion du lactose. Les raisons de cette intolérance varient selon de l’âge à laquelle elle se déclare. Chez les nourrissons, elle est rare, et relève d’un déficit congénital en lactase. Chez l’enfant, c’est généralement une intolérance passagère qui résulte d’une gastro-entérite et se révèle au moment de la guérison intestinale. Pour l’adulte, l’intolérance provient d’une mauvaise adaptation à la diversification alimentaire.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/224-Allergies-alimentaires-elles-ont-double-en-quelques-annees

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité