• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Douleur

France : pourquoi l'expérimentation du cannabis thérapeutique peine à voir le jour

Alors qu'une dizaine de pays de l'Union européenne et plusieurs Etats américains ont légalisé l'usage du cannabis médical, la France prend de plus en plus de retard sur son expérimentation.

France : pourquoi l'expérimentation du cannabis thérapeutique peine à voir le jour ba11istic / istock.

  • Publié le 01.09.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lancée il y a deux ans et autorisée par l'Assemblée nationale en décembre dernier, l’expérimentation du cannabis médical devait durer dix-huit mois et concerner 3 000 patients.
  • Cette recherche sur le cannabis médical, et donc à terme son éventuelle légalisation, tarde à voir le jour.

L’expérimentation du cannabis médical, et donc à terme son éventuelle légalisation, tarde à voir le jour. Un article du JDD liste plusieurs types de freins à la recherche.

En juin dernier, les autorités sanitaires ont d'abord repoussé le démarrage du projet à janvier 2021 à cause de l’épidémie de coronavirus. Par ailleurs, la date de publication du décret d’application nécessaire au lancement de la recherche reste floue. Autre problème : le projet n’a toujours reçu aucune dotation budgétaire. Enfin, la volonté des agriculteurs français de concourir à l’expérimentation et donc potentiellement à cultiver du cannabis pose une colle aux politiques, qui projettent la publication d'un cadre juridique sous forme de décret, dont la parution est là encore incertaine.  

3 000 patients

Lancée il y a deux ans et autorisée par l'Assemblée nationale en décembre dernier, l'expérimentation du cannabis médical devait durer dix-huit mois et concerner 3 000 patients. "La France a pris du retard au sujet des recherches sur le cannabis médical. Il n’y a aucune raison d’exclure le cannabis pour traiter ces douleurs. Ça pourrait arriver en France", déclarait l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn en mai 2018.

Actuellement en France, un seul médicament cannabinoïde possède une autorisation de mise sur le marché : le Sativex, recommandé contre la spasticité et la sclérose en plaques. Le dronabinol et le cannabidiol, utilisés pour des patients atteints de douleurs neuropathiques réfractaires aux traitements classiques ou des épilepsies, sont accessibles, mais seulement avec une autorisation temporaire nominative (procédure permettant de mettre à disposition de certains patients un médicament n’ayant pas d’autorisation de mise sur le marché et ne faisant pas l’objet d’un essai clinique dans cette indication).

Soigner les douleurs

Une étude publiée dans The European Journal of Internal Medicine a démontré que le cannabis thérapeutique serait effectivement probant pour soigner les douleurs chez les personnes âgées. 901 patients de plus de 65 ans ont participé à cette recherche. Tous souffraient de douleurs liées soit au cancer, à la maladie de Parkinson, au stress post-traumatique, à une colite ulcéreuse (maladie inflammatoire de l'intestin) ou encore à la maladie de Crohn. 

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité