• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

E-santé

UnityPhilly : cette nouvelle appli qui sauve des overdoses d’opioïdes

Ces dernières années, la consommation addictive d’opioïdes a explosé en France et aux Etats-Unis, où se multiplient les overdoses mortelles. La nouvelle application “UnityPhilly” permet de porter secours aux victimes. 

UnityPhilly : cette nouvelle appli qui sauve des overdoses d’opioïdes Kirisa99/iStock

  • Publié le 20.08.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En France, le nombre de décès liés à la consommation d’opioïdes a augmenté de 146% entre 2000 et 2015.
  • L’application UnityPhilly permet de lancer une alerte si l’on est témoin ou victime d’une overdose.

Une nouvelle application nommée UnityPhilly s’est avérée efficace pour sauver les victimes d’une overdose d’opioïdes, selon une expérience publiée dans la revue EClinicalMedicine (The Lancet).

Une overdose d'opioïdes (oxycodone, fentanyl…) peut entraîner un ralentissement ou un arrêt de la respiration. La naloxone est un médicament peu onéreux, qui peut complètement inverser les effets de l’overdose d’opioïdes s'il est administré assez tôt. Pour sauver une personne de son overdose d’opioïdes, chaque seconde compte.

Plus de cinq minutes avant les urgentistes

L’application permet de lancer une alerte si l’on est témoin ou victime d’une overdose, suite à quoi la notification arrive sur le téléphone des personnes les plus proches de l’incident. Celui qui reçoit l’alerte peut alors se rendre sur place et administrer de la naloxone, dont les participants à l’expérience avaient été préalablement fournis.

Les observations ont duré un an. Dans plus de la moitié des mises en situation, les participants à l'étude ont administré la naloxone à la personne victime d’overdose plus de cinq minutes avant que les urgentistes n’arrivent sur les lieux.

Avant le début de l’expérience, tous les participants ont au préalable été formés à l'administration de la naloxone, au bouche-à-bouche et équipés de deux doses de naloxone. Chaque fois qu'une alerte était signalée via le bouton "SOS" de l'application, le 911 était aussi contacté.

Notre “application peut aider à administrer la naloxone plus rapidement lorsque chaque seconde compte, se félicite le directeur de la recherche Stephen Lankenau. Elle renforce la chaîne de survie et maintient les gens en vie jusqu'à ce que les urgentistes arrivent.”

La crise des opioïdes

Plus de 70 000 Américains sont morts en 2017 par overdose d’opioïdes, ce qui en fait l'une des causes principales de la diminution de l’espérance de vie depuis quelques années aux Etats-Unis.

L’antalgique opioïde le plus consommé en France est le tramadol, suivi de la codéine. Viennent ensuite la morphine, l’oxycodone et le fentanyl. Depuis 2006, la prescription d’opioïdes forts a augmenté d’environ 150% (l’oxycodone marque l’augmentation la plus importante). Résultat : le nombre d’hospitalisations liées à la consommation d’antalgiques opioïdes obtenus sur prescription médicale a augmenté de 167% entre 2000 et 2017, passant de 15 à 40 hospitalisations pour un million d’habitants. Le nombre de décès liés à la consommation d’opioïdes a augmenté de 146% entre 2000 et 2015, avec au moins 4 décès par semaine.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité