• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nature Communications

Épigénome : les perturbateurs endocriniens au début de la vie et un mauvais régime alimentaire plus tard accélèrent son vieillissement

Des perturbateurs endocriniens au début de la vie accélèrent le vieillissement de l’épigénome qui peut ensuite être aggravé par un mauvais régime alimentaire plus tard dans la vie.

Épigénome : les perturbateurs endocriniens au début de la vie et un mauvais régime alimentaire plus tard accélèrent son vieillissement DKosig/iStock

  • Publié le 20.06.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une exposition à des perturbateurs endocriniens tôt dans la vie, couplée à une alimentation trop riche en sucres et graisses, peuvent accélérer le vieillissement de l'épigénome
  • Chez les rats, utilisés pour l'étude, qui ont suivi une mauvaise alimentation les chercheurs ont observé une accumulation de lipides dans leur sérum

Pendant la formation de notre corps, à mesure que nos organes se développent, l'épigénome, soit l’activité de tous les gènes du génome, guide et change avec les étapes du développement. L'exposition aux produits chimiques perturbateurs endocriniens au cours de ce processus peut entraîner sa reprogrammation généralisée qui peut persister tout au long de la vie. Selon l'organe, la fenêtre de vulnérabilité pour cette reprogrammation peut être à tout moment du développement, du fœtus à l'adolescence, selon la durée du développement normal.

Un vieillissement épigénomique provoqué par un régime alimentaire occidental

Des chercheurs américains du Center for Precision Environmental Health à l’Université Baylor se sont rendu compte qu’une exposition à des perturbateurs endocriniens peut modifier l’épigénome tôt dans la vie et avoir des conséquences qui se révèlent bien plus tard, en raison de l'alimentation. Ils ont publié leurs résultats dans la revue Nature Communications. “Dans cette étude, nous avons constaté qu’une exposition, même brève, à certains produits chimiques pendant le développement du foie vieillit prématurément son épigénome, rapporte la docteure Cheryl Walker, autrice principale de l’étude. L'exposition à ces perturbateurs endocriniens a amené le jeune foie à acquérir une signature épigénomique adulte. Cependant, ce vieillissement prématuré de l'épigénome n'a eu d'effet sur la santé que plus tard dans la vie et après une exposition à un régime riche en graisses.”

Pour leur étude, les chercheurs ont exposé un jeune rat, âgé de 6 jours seulement, à des perturbateurs endocriniens. Ils se sont rendus compte que le processus du vieillissement de son épigénome s’est accéléré pour devenir similaire à celui d’un rat adulte. Un vieillissement qui s'est ensuite dégradé au moment où le rat a suivi un régime alimentaire spécial. “L’effet de ce changement sur la fonction métabolique n'a pas été immédiat, retrace Cheryl Walker. Au lieu de cela, c'était comme une bombe à retardement qui n'a été enflammé que lorsque nous avons changé les animaux pour un régime de style occidental, riche en graisses, en sucre et en cholestérol.”

L’influence de l’environnement sur notre développement

Les rats qui ont été exposés tôt à des perturbateurs endocriniens et plus tard à un régime alimentaire occidental se sont révélés plus sensibles aux dysfonctionnements métaboliques que ceux qui ont gardé une alimentation saine. Ces derniers n’ont pas montré les mêmes changements dans l'expression des gènes qui contrôlent le métabolisme, comme l'accumulation de lipides dans leur sérum, qui s’est observé chez les rats dont l’alimentation est riche en graisses, en sucre et en cholestérol. “Cette étude nous montre comment les expositions environnementales affectent notre santé et notre sensibilité aux maladies, à la fois tôt et plus tard dans la vie, avance le chercheur. Elle nous montre également que certaines personnes peuvent être plus négativement affectées par un régime riche en graisses à l'âge adulte en raison de l’exposition environnementale qu'ils ont connues plus tôt dans leur vie.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité