Publicité

QUESTION D'ACTU

Progrès scientifique

Des scientifiques de 34 pays font équipe pour lutter contre la colite ulcéreuse

L'étude internationale, menée sur plus de 700 patients, démontre que le nouveau médicament est beaucoup plus efficace pour traiter la colite ulcéreuse.

Des scientifiques de 34 pays font équipe pour lutter contre la colite ulcéreuse Vadimguzhva/iStock

  • Publié 30.10.2019 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est une bonne nouvelle pour des millions de personnes souffrant de colite ulcéreuse. Pour la première fois dans l'histoire médicale internationale, des scientifiques de 34 pays se sont réunis pour identifier un médicament pouvant traiter la colite ulcéreuse. Cette maladie, qui entraîne des complications potentiellement mortelles, est une affection à long terme qui entraîne une inflammation, des lésions et des ulcères sur la paroi du côlon et du rectum. Pas moins de 771 patients, âgés de 18 à 85 ans, ont été étudiés dans le cadre de cette recherche, menée dans 245 centres de 34 pays. L'échantillon était composé de personnes souffrant de colite ulcéreuse modérée et grave. Les résultats ont été publiés dans The New England Journal of Medicine

Le traitement au fil des ans

Le traitement de la colite ulcéreuse a beaucoup évolué au fil des décennies. Pour Vladimir Rafalsiy, directeur du Centre de recherche clinique de l’université fédérale balte Emmanuel Kant (Russie), il n'y avait pas beaucoup d'options disponibles pour le traitement de cette maladie. Jusqu’à présent, les résultats étaient bien en deçà de ce qui était attendu. Cependant, il y a 10 ans, un nouveau médicament biogénétique a modifié une grande partie de cette situation en produisant des anticorps qui bloquaient les molécules responsables de l’inflammation. 

Actuellement, les patients disposent de cinq médicaments inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale et un médicament anti-intégrateur, qui sont beaucoup plus efficaces que ceux utilisés auparavant. Pour autant, les nouveaux médicaments n'ont jamais été comparés aux anciens. Cette recherche, menée de 2015 à 2019, aborde le problème pour la première fois. 

Dans le cadre de la recherche, les patients ont été répartis au hasard en deux groupes. Un groupe a reçu de l’Adalimumab, et l'autre du Védolizumab. Ils ont été étudiés sur leur efficacité clinique, les manifestations et les symptômes de la maladie, les résultats de la coloscopie avant et après le traitement et les résultats de l'examen histologique. Les participants ont donné des informations sur la fréquence de la défécation, les saignements, les douleurs abdominales et d'autres marqueurs de la maladie. L'analyse des données a montré que l'efficacité du médicament Vedolizumab était de 9 à 12 % supérieure à celle de l’Adalimumab, une différence importante pour le traitement de cette maladie. 

Des noix pour un côlon en meilleure santé ?

D'ailleurs, une autre étude sur des souris, menée par des chercheurs de l’université du Connecticut et de la Texas A&M University, a montré que la consommation de noix offrait une protection contre la colite ulcéreuse. L'étude a été publiée dans la revue Nutrients. Des côlons de souris nourries aux noix pendant environ deux semaines ont eu de bien meilleurs résultats lors d'un épisode de colite ulcéreuse. Dans l'ensemble, le traitement de la colite ulcéreuse vise à aider les patients à rester en rémission le plus longtemps possible. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité