Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment maintenir l'égalité entre frère et soeur

Au lieu d'éviter la jalousie, l'égalité peut augmenter la rivalité entre frères et sœurs.

Comment maintenir l'égalité entre frère et soeur erierika/iStock

  • Publié 12.10.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Dès l'arrivée d'un frère ou d'une sœur, la même question se pose : comment maintenir l'égalité pour éviter que l'un ne ressente de l'injustice ou de la jalousie vis-à-vis de l'autre ? Au contraire, pour éviter la rivalité il est préférable de respecter les différences et l'individualité de chacun.

Chaque enfant a besoin de se sentir unique

On pense souvent que l'égalité consiste à donner à chacun des enfants les mêmes cadeaux, la même durée d'attention ou les mêmes activités. Pourtant, malgré tous vos efforts, il est normal que l'enfant ressente une injustice puisque qu’il est impossible d’être complètement équitable.

Au contraire, il est normal de répondre aux besoins particuliers de chaque enfant de façon différente puisque chacun a sa propre personnalité et a besoin de se sentir unique aux yeux de ses parents. Inutile de calculer ce que vous donnez et de chercher l’égalité, concentrez-vous plutôt sur ce qui caractérise votre enfant, c’est-à-dire ses centres d’intérêt, ses gouts, ses passions et la relation que vous avez avec lui.

Être juste c'est reconnaître que chaque enfant est différent

En soulignant et en valorisant les caractéristiques individuelles de vos enfants, vous leur permettez non seulement de se sentir unique, mais aussi d'accepter que la relation soit différente, sans jalousie ni rivalité. Vous favorisez l’entre-aide et non pas la compétition puisque chacun aura conscience de ses propres forces et faiblesses, mais aussi de celles de son frère et/ou de sa sœur.

Incitez vos enfants à se soutenir et à développer de l'empathie entre eux. En cas de dispute, prenez le temps d'entendre la version de chacun et de prendre une décision sans prendre parti pour l'un ou l'autre.

Si votre enfant vous demande qui est votre favori, expliquez-lui que vous aimez tous vos enfants très fort mais différemment puisqu’ils sont uniques et différents les uns des autres.

En savoir plus : "Frères et sœurs sans rivalité" de Adèle Faber et Elaine Mazlish aux éditions Phare.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité