Publicité

QUESTION D'ACTU

OMS

Maladies cardiovasculaires : deux fois moins de morts en 30 ans

La lutte contre le tabagisme porte ses fruits en Europe. Le nombre de morts par maladies cardiovasculaires a été divisé par deux depuis les années 80. Mais l'obésité pourrait infléchir cette tendance.


  • Publié 26.06.2013 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le nombre de décès par maladies coronariennes en Europe a été divisé par deux en trente ans. Ce sont les dernières données issues d’une base de données de l’OMS comprenant pas moins de 26 pays européens. Cette chute drastique du taux de mortalité est bien évidemment due à l’amélioration de certains facteurs de risques, au premier desquels se trouve le tabagisme.

 

Les pays qui enregistrent les baisses les plus drastiques sont le Danemark (- 72%) ou encore les Pays-Bas et la Suède. Les chiffres sont impressionnants dans les pays d’Europe de l’Est comme la Hongrie, la Lituanie ou encore la Pologne. En Roumanie, la courbe est carrément à la hausse (+27%). La France se situe en milieu de palmarès avec une baisse de 59%.

 

Cependant, les maladies cardiovasculaires restent la 1ère cause de mortalité dans la plupart des pays d’Europe de l’ouest. Et « de nombreux facteurs de risque de maladie coronarienne, en particulier l'obésité, ont augmenté considérablement au cours de la même période », soulignent les auteurs de cette étude. D’ailleurs, dans une quinzaine de pays, cette baisse de la mortalité par maladies cardiovasculaires commence à marquer le pas. C’est le cas en France, tout particulièrement chez les femmes de moins de 45 ans. Entre 1995 et 2010, le nombre de jeunes femmes hospitalisées pour infarctus du myocarde a significativement augmenté.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité