Publicité

QUESTION D'ACTU

Système immunitaire

Un additif alimentaire affaiblirait les défenses contre la grippe

Un additif couramment présent dans la viande congelée ou les aliments frits préparés pourrait être à l'origine d'une baisse des défenses immunitaires contre la grippe.

Un additif alimentaire affaiblirait les défenses contre la grippe Bartek Szewczyk/iStock

  • Publié 07.04.2019 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Son nom, la tert-buthylhydroquinone (tBHQ), ne vous dit rien mais cet additif alimentaire est présent dans des produits de consommation courante, comme la viande congelée ou les aliments frits préparés. Et il pourrait être un dangereux complice du virus de la grippe.

Lorsqu'une personne est infectée par ce virus, les lymphocytes T "auxiliaires" aident à coordonner une réponse appropriée tandis que les lymphocytes T "tueurs" traquent les cellules infectées et les éliminent du corps. Des chercheurs de la Michigan State University viennent de découvrir que des souris ayant un régime alimentaire enrichi en tBHQ connaissaient une activation des lymphocytes T beaucoup plus lente. Ce qui ralentissait les défenses du corps contre le virus.

"Et cet effet de la tBHQ a entraîné des symptômes plus graves au cours d'une infection grippale ultérieure", ajoute Robert Freeborn, membre de l'équipe qui a mené ces recherches. Lorsque les souris ont été réinfectées par une souche différente mais apparentée de la grippe, celles qui avaient un régime riche en tBHQ ont eu une maladie plus longue et ont perdu plus de poids.

Certains Américains ingèrent plus du double de la quantité maximale fixée

Cet additif est utilisé pour prévenir la détérioration des produits alimentaires et des estimations fondées sur des modèles de régime aux Etats-Unis montrent que certains consommateurs américains ingèrent plus du double de la quantité maximale autorisée de tBHQ fixée par le comité mixte FAO/OMS sur les additifs alimentaires.

"Il est difficile de savoir si l'on consomme du tBHQ car cet additif n'est pas toujours indiqué sur les étiquettes qui énumèrent les ingrédients des produits alimentaires, précise Robert Freeborn. Mais la tBHQ étant largement utilisée pour stabiliser les graisses, un régime alimentaire faible en gras et en aliments transformés aide à réduire sa consommation".

Les chercheurs affirment que le lien qu'ils ont établi entre cet additif et le système immunitaire pourrait expliquer pourquoi la grippe saisonnière continue de représenter une menace pour la santé dans le monde. Ils rappellent que l'on estime entre 290 000 et 650 000 le nombre de personnes qui meurent chaque année dans le monde de problèmes respiratoires liés à la grippe.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité