Publicité

QUESTION D'ACTU

Antibiorésistance

Contre les superbactéries, la piste de la lumière bleue

Résistantes aux antibiotiques, les superbactéries auraient un point faible: leurs agents pathogènes pourraient être affaiblis par la lumière bleue, celle que produisent les écrans de nos ordinateurs et smartphones ! 

Contre les superbactéries, la piste de la lumière bleue Wildpixel/iStock

  • Publié 07.04.2019 à 12h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Elle peut fatiguer la vue à travers les écrans sur lesquels nos yeux sont braqués à toute heure. Mais ne jetez pas la pierre à la lumière bleue, elle pourrait être une arme très efficace contre les superbactéries qui résistent aujourd'hui aux traitements antibiotiques. 

C'est en travaillant sur une souche d'une des bactéries résistante aux antibiotiques les plus connues, "staphylococcus aureus résistant à la méthicilline" (SARM) que des scientifiques de l'université de West Lafayette et de Boston ont abouti à ces conclusions publiées dans la revue Advanced Science.

Explication : S. aureus produit des pigments qui jouent un rôle dans la protection des bactéries contre des attaques. Notamment un pigment doré appelé staphyloxantine (STX) qui la protège contre les neutrophiles, globules blancs essentiels dans la lutte contre les agents pathogènes.

Supprimer une des défenses des bactéries

Comment éliminer STX ? Des chercheurs ont déjà tenté d'utiliser des médicaments antifongiques, mais sans succès. Or les scientifiques de West Lafayette et de Boston ont découvert que s'ils blanchissaient SARM avec une lumière bleue, la membrane de STX devient plus perméable, ce qui supprime une des défenses des bactéries : après photo-blanchiment, celles-ci sont devenues sensibles aux antiseptiques même relativement légers comme le peroxyde d'oxygène.

"Ce nouvel outil peut traiter toutes les plaies superficielles infectées par le SARM qui sont généralement très difficiles à traiter", explique le Pr. Seleem qui a participé à ces travaux.

Certes des essais cliniques sur l'homme restent à réaliser pour valider l'efficacité de cette pratique utilisant la lumière bleue. Mais elle s'annonce déjà comme une nouvelle piste pour lutter, sans causer d'effets secondaires indésirables, contre les agents pathogènes les plus difficiles à traiter.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité