Publicité

QUESTION D'ACTU

Erreur médicale

Toulouse : il vivait avec une compresse oubliée 27 ans plus tôt dans son corps

Des chirurgiens toulousains ont découvert que leur patient vivaient avec une compresse dans la poitrine depuis 27 ans, laquelle lui avait provoqué de sérieux problèmes de santé. 

Toulouse : il vivait avec une compresse oubliée 27 ans plus tôt dans son corps jacoblund /istock

  • Publié 13.12.2018 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce cas exceptionnel a été rapporté dans la la Revue des Maladies Respiratoires et repéré par Le Monde. Des chirurgiens de l'hôpital Larray du CHU de Toulouse ont découvert une compresse oubliée 27 ans plus tôt dans la poitrine d'un patient. 

Des toux sanglantes

Tout commence en 1989. Victime de deux arrêts cardiaques et présentant une maladie coronarienne avec insuffisance d'apport en oxygène vers le coeur, il se fait poser un défibrillateur automatique implantable (DAI), lequel sert à rétablir un rythme cardiaque normal en cas de fibrillation ventriculaire.

Dix-huit ans plus tard, il crache du sang et passe plusieurs examens jusqu'en 2015. Une lésion dans une partie du poumon gauche est repérée, mais aucun signe de cancer. En 2016, le patient est hospitalisé à cause d'une nouvelle toux ramenant du sang des voies respiratoires. Les médecins diagnostiquent de nouveau du sang dans les poumons et multiplient les procédures pour faire cesser le saignement. Mais le patient récidive à chaque fois. 

Les médecins décident alors de l'opérer pour réaliser une ablation de la partie endommagée de son poumon. Ce qu'ils découvrent est stupéfiant : un abcès contenant un morceau de textile, soit une compresse oubliée 27 ans plus tôt à proximité des plaques péricardiques du DAI. Au fond de l’abcès, les chirurgiens s'aperçoivent que des bronches débouchent directement sur de petites veines, ce qui explique pourquoi le patient était victime de toux sanglantes. L'homme, toujours sous traitement anticoagulant, est finalement rentré chez lui cinq jours après cette surprenante opération.

Histoires similaires

Plusieurs cas similaires ont déjà été rapportés. En janvier dernier, une patiente ayant subi une ablation de l'utérus et qui souffrait de douleurs persistantes, a découvert que le chirurgien avait oublié cinq compresses et un gant à l'intérieur de son corps. En mai, le CHU de Caen a été condamné à verser 4 000 euros à une patiente d'une soixantaine d'années qui avait passé douze ans avec un cathéter oublié dans le corps à la suite d’une opération. En 2017, un patient a découvert que les douleurs qu'il ressentait depuis 7 ans et à cause desquelles il multipliait les examens étaient en fait causées par un tube de 25 cm oublié dans son corps lors d'une opération.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité