Publicité

QUESTION D'ACTU

Mauvaises habitudes

Tabac, alcool: les ados qui en consomment abîment très tôt leurs artères

Le tabagisme et la consommation d'alcool peuvent endommager les artères très tôt dans la vie, selon une nouvelle étude.

Tabac, alcool: les ados qui en consomment abîment très tôt leurs artères Wavebreakmedia / istock

  • Publié 30.08.2018 à 08h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Les artères des adolescents qui boivent de l'alcool et fument commencent à se raidir dès l'âge de 17 ans, selon une large étude. La rigidité artérielle indique que les vaisseaux sanguins commencent à être endommagés, ce qui fait le lit de futurs problèmes cardiaques et vasculaires. On parle de crises cardiaques ou d’accidents vasculaires cérébraux.

Ces résultats, publiés dans l’European Heart Journal, ont également démontré que la combinaison de consommation d'alcool et de tabac était encore plus dommageable.

Rigidité artérielle et athérosclérose précoce

Les chercheurs ont analysé les données médicales de 1 266 adolescents, sur une période de cinq ans (entre 2004 et 2008). Les participants ont fourni des informations sur leurs habitudes de consommation de tabac et d'alcool à 13, 15 et 17 ans. La rigidité artérielle au niveau de l'aorte a ensuite été évalué à l'aide d'une technique de mesure de la vitesse à laquelle l'onde de pouls se propage dans le système artériel. Les participants ont déclaré le nombre de cigarettes qu'ils avaient déjà fumées et ont été regroupés par intensité, de "faible" (0-20 cigarettes), "modérée" (20-99 cigarettes) ou "élevée" (plus de 100 cigarettes).

Les adolescents du groupe de fumeurs à intensité "élevée" ont eu une augmentation de 3,7% de la rigidité de leurs artères, comparativement à ceux du groupe de fumeurs à intensité "faible". Selon la même logique, les jeunes qui avaient tendance à "boire à l'excès" (plus de 10 verres par jour), subissaient une augmentation relative de 4,7% de la rigidité de leurs artères par rapport aux buveurs d'intensité "légère". Ceux qui buvaient et fumaient beaucoup ont eu une rigidification de leurs artères 10,8% plus importante que ceux qui n'avaient jamais fumé et qui consommaient peu d'alcool.

Une vaste étude qui interpelle

"Nous avons constaté que dans cette vaste cohorte, la consommation d'alcool et le tabagisme à l'adolescence, même à des niveaux inférieurs à ceux rapportés dans des études chez l'adulte, sont associés une rigidité artérielle et à la progression de l'athérosclérose", a déclaré le professeur John Deanfield (UCL Institute of Cardiovascular Science), directeur de l’étude.

"Cependant, nous avons également constaté que si les adolescents ont ensuite cessé de fumer et de boire après l'adolescence, leurs artères reviennent à la normale, ce qui suggère qu'il existe des possibilités de préserver la santé artérielle dès le plus jeune âge", insiste-t-il.

"Mettre en œuvre des stratégies éducatives efficaces dès l'enfance"

Le Dr Marietta Charakida, co-auteure de l’étude, commente: "bien que des études aient démontré que les adolescents fumaient moins au cours de ces dernières années, nos résultats indiquent qu'environ un adolescent sur cinq fumait avant l'âge de 17 ans et que dans les familles où les parents étaient des fumeurs, les adolescents étaient plus susceptibles de fumer".

Elle conclut : "les gouvernements et les décideurs politiques doivent concevoir et mettre en œuvre des stratégies éducatives efficaces, dès l'enfance, pour décourager les adolescents d'adopter le tabagisme et de mauvaises habitudes de consommation d'alcool. On devrait aussi leur parler des avantages d'arrêter ces comportements malsains."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité