Publicité

QUESTION D'ACTU

Des complications musculaires chez les jeunes adultes atteints de diabète de type 1

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs canadiens, révèle que le diabète de type 1 peut entraîner des complications musculaires, même chez les jeunes adultes.

Des complications musculaires chez les jeunes adultes atteints de diabète de type 1 andirano_cz / iStock

  • Publié 20.04.2018 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Le diabète de type 1 est ce que l’on appelle aussi le "diabète juvénile". Cette forme de la maladie est en effet celle qui apparait le plus souvent au cours de l’enfance. Des chercheurs canadiens, des universités de MacMaster et de York, aux Etats-Unis, publient une étude dans la revue Diabetologia. Ils révèlent que le diabète de type 1 peut avoir comme conséquence une faiblesse musculaire.

Moins d’énergie pour les muscles

Les chercheurs ont analysé des biopsies musculaires de jeunes adultes avec et sans diabète de type 1. Ils ont découvert que les jeunes diabétiques avaient une anomalie cellulaire. Plus particulièrement au niveau des mitochondries, ces petits organises indispensables pour charger les cellules en énergie. Non seulement les mitochondries produisaient moins d’énergie pour les muscles, mais aussi elles libéraient en grande quantité une substance abimant les cellules.

Une complication de plus pour les diabétiques

Cette anomalie pourrait entraîner, selon les chercheurs, un ralentissement du métabolisme, une plus grande difficulté à contrôler la glycémie, et, si rien n’est fait, une invalidité. Car le muscle permet d’éliminer la glycémie après un repas.

"Maintenant, nous savons que les personnes atteintes de diabète ont des changements au niveau des muscles, qui pourraient nuire à leur capacité à gérer la glycémie", explique Thomas Hawke, auteur de l’étude et professeur à l’université de Macmaster (Canada).

En conclusion, les chercheurs ajoutent les complications musculaires à la liste des conséquences du diabète de type 1, comme les lésions nerveuses, les maladies cardiaques et les troubles rénaux.

Un problème à prendre en charge dès le début

Ainsi, pour éviter le développement d’un handicap, l’idéal est de prendre soin de ses muscles le plus tôt possible. Par exemple, l’aérobic permet d’augmenter le taux de mitochondries dans les muscles. Les cellules utilisent alors plus de glucose et deviennent plus énergiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité