Publicité

QUESTION D'ACTU

Odeurs

Mauvaise haleine, aisselles, pieds… le corps a de mauvaises odeurs qui se traitent !

Les mauvaises odeurs, on hésite à en parler, d'ailleurs surtout à le dire, mais plusieurs millions de Français sont concernés, que ce soit à cause de leur haleine de leur transpiration ou de leurs pieds… Pour la bouche, pas seulement à cause du tabbagisme qui en est une des premières causes, mais surtout en raison de l’état des gencives. Pour les autres odeurs par manque d’hygiène et de recours aux déodorants.

Mauvaise haleine, aisselles, pieds… le corps a de mauvaises odeurs qui se traitent ! Malex92

  • Publié 23.03.2018 à 11h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Nos odeurs corporelles proviennent en petite partie des glandes sudoripares que l’on a partout sur le corps,  qui nous permettent, par la transpiration, de réguler la température du corps. Vous courez, la machine s’échauffe , donc la transpiration se met en route et vous refroidissez votre  organisme. La transpiration, théoriquement, comme l’argent, n’a pas, ou peu d’odeur. Sauf si vous faites plusieurs joggings sans jamais passer par la case douche.

Les aisselles 

Sous les bras, sans couleur… mais avec odeur, parce que ce ne sont pas les mêmes glandes sudoripares que sur le reste du corps ! Les glandes que nous avons au niveau des aisselles, de l’aine, près des mamelons ( la femme seulement) et  ou des parties génitales dans les 2 sexes…,  ne sentent pas très bon quand elles se mettent à sécréter.  Parce qu’elles sécrétent une sueur différente qui contient, entre autre, des protéines. C’est l’aliment idéal pour les bactéries qui sont nombreuses sous nos bras et autour de notre sexe. Lorsqu’elles se régalent de notre sueur, ces bactéries produisent des composés odorants qui sont responsables de notre odeur corporelle. Et plus longtemps, on laisse ces bactéries se régaler, plus l’odeur devient forte.

Probablement une rémisiscence du rôle ancestrale « d’appel sexuel » de l’odeur que les animaux continuent à adorer.

L’homme moderne connaît deux parades efficaces : l’hygiène (autant de douches qu’il le faut) et surtout les déodorants, particulièrement efficaces et nombreux sur le marché

Les pieds

Suer des pieds, c’est  normal. Mais avoir des pieds qui  ne sentent pas bon, c’est souvent intolerable et surtout améliorable. On sue plus  des pieds,  parce que les glandes sudoripares sont   dix fois plus au niveau des pieds que dans le dos.

Il faut commencer par éliminer deux causes qui n’ont pas grand chose a à voir avec le médical : Les mêmes chaussures  plusieurs  jours de suite,  et une hygiène douteuse, c’est-à-dire ceux qui, se connaissant ce problème,  ne se lavent pas les pieds au moins deux fois par jour. Même si c’est moins tendance et pas toujours pratique, il faut faire attention au port abusif de  baskets. Surtout lorsqu’on les porte tous les jours sans interruption. Ce n’est d’ailleurs alors pas qu’une question d’odeur, mais aussi  un problème pour la voute plantaire, qui a tendance  à s’affaisser. On est face à des générations de pieds plats. Et ça ne va pas s’arranger. Il faudrait avoir au moins deux paires et alterner.

En ce qui concerne les chaussures en général, c’est certain que le cuir est mieux que le synthétique. Y compris pour les semelles. Et puis, si certains sont très méticuleux pour cirer leurs  chaussures, ils oublient qu’il faut aussi nettoyer l’intérieur ! Un mot pour le choix des chaussettes : bien évidemment il faut les changer tous les jours et surtout ne pas prendre du synthétique.

Quant aux déodorants pour pieds, il en existe ude nombreux. Pour les pieds mais aussi pour  les chaussures. Mais ça ne remplace pas la douche, car la sueur contient surtout de l’eau, des sels minéraux, des déchets organiques et des toxines. Et c’est une fois sur la peau que tous ces éléments font le bonheur des millions de bactéries qui vivent sur notre surface cutanée. … Et qui provoquent l’odeur.

Un conseil : utiliser du talc ; parce que justement, il a un très gros pouvoir absorbant, qui garde les pieds un peu plus au sec. Et puis il en existe qui sont parfumés. L’effet kiss cool !  

La mauvaise haleine

Désolé de gâcher peut-être un peu votre lecture,  mais il s'agit d'un problème qui perturbe plus d'un couple.

C’est un des mystères de la nature. En effet, on est rarement incommodé par ses propres odeurs, alors que celles – même d’un proche – peuvent complètement perturber une relation sentimentale ou sociale. En particulier, la mauvaise haleine, dont, paraît-il, des millions de Français souffrent dans l’anonymat le plus total. Car si – pour reprendre la première idée – on est rarement perturbé par ses propres odeurs, c’est tout simplement parce qu’on ne les sent plus. C’est donc un service important pour un proche de lui conseiller – certes avec tact – de consulter.

Il existe de nombreuses solutions. Le médecin commencera d’abord par chercher la cause de cette haleine de « zoo », comme disent les Américains. Il y a d’abord les causes gastronomiques. A l’état normal, le système digestif est étanche, sauf à certains aliments comme l’ail, l’oignon, l’alcool ou les sauces. Si les éructations sont trop nombreuses, l’haleine peut alors en souffrir. Il existe des produits pour accélérer la digestion qui viendront à bout de ce phénomène. Tout comme l’acidité excessive de l’estomac qui fait mauvais ménage avec le tabac et l’alcool, même s’il n’y a pas de « brûlure d’estomac » pour les dépister. Il suffit alors de prrendre des médicaments anti-acide et anti-reflux, que seul votre médecin peut vous prescrire. N’hésitez pas d’ailleurs à en parler avec lui si c’est votre enfant qui a mauvaise haleine, car c’est souvent cette acidité qui est en cause.

Restent ensuite des raisons qui sont plus du ressort de votre dentiste : les infections d’une carie négligée, l’inflammation des gencives souvent compliquées d’abcès, tout cela peut donner corps à de fortes odeurs. Et seul le traitement de dentisterie mettra fin au problème. Tout comme pour une angine, mais il s’agit là d’une cause assez ponctuelle.

Retour chez le médecin, en particulier l’oto-rhino-laryngologiste – l’O.R.L. – car les rhinites et les sinusites finissent par retentir sur l’haleine. Il est important d’insister auprès de ceux qui souffrent que toutes ces causes sont parfaitement traitables et que, même s’il le faut, un bilan général aidera à trouver la solution. De bonnes raisons pour rendre service à ceux que vous aimez en cessant de taire un petit secret parfois lourd de conséquences.

Odeurs de malades

Certaines maladies s’accompagnent aussi d’une odeur particulière.

Une angine , une grippe s’accompagne d’odeurs particulières plutôt désagréables liées, certes à la sueur , mais aussi  aux bactéries logées dans la gorge, le nez , les poumons etc. Ces odeurs disparaitront avec le traitement de la maladie

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité