Publicité

QUESTION D'ACTU

Fumer de l’hortensia nuit gravement à la santé

De jeunes allemands utilisent les fleurs d'hortensias qui ont les mêmes effets que la substance active du cannabis. Cette consommation peut conduire à l'asphyxie.

Fumer de l’hortensia nuit gravement à la santé DANNIC PHILIPPE/SIPA

  • Publié 23.04.2013 à 18h09
  • |
  • |
  • |
  • |


 Si la culture et la possession de cannabis sont interdites en Allemagne, il faudra bientôt en faire de même pour l’hortensia. L’Hydrangea macrophilla, de son nom scientifique, est devenu la nouvelle plante à la mode dans les joints des jeunes Allemands. A tel point que les vols dans les jardins augmentent ces derniers jours avec l’arrivée du printemps.

Interrogé par le quotidien Die Welt, le Dr Heidemarie Lux met en garde sur la dangerosité de cette pratique. Une fois séchées, roulées et fumées, les fleurs d’hortensia procureraient les mêmes effets que la substance active du cannabis, le tétrahydrocannabinol, à savoir une euphorie et des sensations hallucinogènes. Si les effets de dépendance à long terme ne sont pas connus, la toxicité de cette plante est avérée.
En effet, la quantité de cyanure d’hydrogène contenue dans la fumée inhalée est suffisante pour altérer la chaîne respiratoire et bloquer les muscles respiratoires, ayant pour conséquence l’asphyxie interne du sujet.
Le cyanure d’hydrogène ou acide cyanhydrique est un composé chimique utilisé dans la fabrication de pesticides, mais il fut également utilisé comme outil d’extermination de masse dans les chambres à gaz sous le régime nazi. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité