Publicité

QUESTION D'ACTU

Vidéo

C’est aux parents de vérifier si leur enfant souffre de scoliose, déformation du dos dont souffrent 2 millions de Français

La scoliose reste un problème qui touche de 2 à 3% de la population et se développe dans l’enfance de manière insidieuse. On n’en connait généralement jamais la cause mais on sait en revanche que plus tôt on traite, mieux c’est. On demande désormais aux parents un coup de main, parce que le médecin passe souvent à côté…

C’est aux parents de vérifier si leur enfant souffre de scoliose, déformation du dos dont souffrent 2 millions de Français photographee.eu

  • Publié 09.01.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


 Ce sont les enfants qui en souffrent, mais c'est bien aux parents de savoir la détecter. Car ce n'est pas si compliqué que cela de voir si son fils ou sa fille a une déformation du dos.

La scoliose est une déformation de la colonne en forme de S.  C’est la plus fréquente des malformations de la colonne vertébrale qui atteint surtout les filles.  8 pour 2 garçons.

Seule la colonne vertébrale des humains se courbent ainsi. Les animaux, a priori, ne souffrent pas de scoliose. C’est notre position debout qui nous vaut ce privilège. C’est l’explication la plus souvent donnée.

C’est aussi parfois une maladie neuromusculaire, une malformation de naissance.  Ce peut être dû aussi au vieillissement des os qui s’effritent comme dans l’ostéoporose; Ou encore à un accident.

Mais dans les ¾ des cas, la cause réelle est totalement inconnue. Il y aurait des facteurs génétiques, des facteurs hormonaux – d’où les filles -  d’autres liés à la croissance, mais cela reste assez mystérieux.

« Fake News »

On entend souvent dire que le grand responsable des problèmes de dos de nos enfants, c'est le cartable, forcément trop lourd. C'est une « Fake News » comme dirait notre président, colportée chaque année au moment de la rentrée des classes. La scoliose n’est, ni la conséquence d’un poids plus ou moins asymétrique porté sur le dos, ni même d’une inégalité de longueur des membres inférieurs comme on l’entend de temps en temps.

La scoliose se dépiste facilement

Une simple radio ferait le dépistage. Mais, comme on ne peut  pas faire passer  une radio  à tous les enfants, qui plus est très souvent,  rien ne vaut alors  le regard d’un père ou surtout d’une mère. C’est à la fois très simple mais difficile à décrire.

La Fondation Yves Cotrel, créée sous l'égide de l'Institut de France, propose depuis trois ans une vidéo, de 45 secondes,  très courte et remarquablement bien faite.

Une initiative qui  fera plus pour l’avenir de ces enfants,  que bien des consultations un peu rapides. C’est en effet simple et facile, juste en faisant pencher son enfant puis en le regardant de derrière.  

 

 Que faire si le dépistage est positif ?

Direction la radiographie ! Un simple cliché, une examen indolore facile et rapide. Pour déterminer les cas qui relèvent de la simple surveillance ou d’un traitement non opératoire, qui sera effectué alors dans les meilleures conditions de confort et de résultat final, à la seule condition que  la déformation ait été détectée au plus tôt dans l’enfance.

La plupart  du temps on se contente   seulement de surveiller les enfants atteints de scoliose. Si cela évolue mal, ou si la courbure est trop importante, on fera appel au kiné, en complément d’autres traitements. Ceux-ci sont au nombre de deux : le corset souvent plâtré et si c’est vraiment trop important, mais ça on ne devrait plus le voir dans notre pays, la chirurgie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité