Publicité

QUESTION D'ACTU

Grossesse et diabète

Grossesse: c’est bien le diabète qui entraîne des complications, pas les anti-diabétiques

Une nouvelle étude démontre que les femmes diabétiques avant la grossesse ont plus de risque d’avoir des complications. Seulement, ces complications ne sont pas liées aux traitements que ces femmes prennent, la metformine. 

Grossesse: c’est bien le diabète qui entraîne des complications, pas les anti-diabétiques lightsource

  • Publié 24.12.2017 à 11h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Qu’il se déclenche pendant la grossesse ou avant, le diabète est à surveiller de près pour éviter des complications chez la mère, mais aussi chez le bébé. Selon une étude publiée par le British Journal of Clinicat Pharmacology, augmente en effet les risques. Et cela n’est pas particulièrement lié aux traitements. 

La metformine comme traitement 

La metformine est généralement prescrite, chez les diabétiques de type 2, lorsque le régime alimentaire, l’exercice physique ou la perte de poids ne permet pas de faire baisser suffisamment le taux de sucre dans le sang. Le diabète de type 2 est celui qui touche le plus de personnes, 90% des diabétiques. Il se déclenche à l’âge adulte, et est souvent lié à un surpoids. 

La metformine est un traitement par voie orale, qui diminue la quantité de glucose formée dans le foie. 

 Et pendant la grossesse ? 

Les médecins déconseillent de prendre de la metformine pendant la grossesse. 

Mais certaines femmes le prennent tout de même lorsqu’elles souffrent de diabète gestationnel, c’est à dire qui se déclenche quand elles sont enceintes. 

Les chercheurs précisent qu’en effet, les femmes qui prennent de la metformine courent le risque de malformations congénitales ou de fausse-couche. Mais c’est parce qu’elles sont diabètiques, pas parce qu’elles prennent ce traitement en particulier. 

Une bonne alternative 

Les chercheurs y voient une conclusion rassurante. Sur les 471 femmes participant à l’étude, celles traitées à la metformine n’étaient pas plus exposées aux risques. 

La metformine pourrait ainsi être, selon eux, une alternative moins chère à l’insuline pour la prise en charge du diabète pré-gestationnel. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité