Publicité

QUESTION D'ACTU

L’insuffisance cardiaque.

1 millions de Français ont un cœur faible et insuffisant

Quand le cœur ne pompe plus correctement, il s’affaiblit. Plus d’un million d’insuffisants cardiaques a été recensé en France ces dernières années. Une maladie méconnue. L'Alliance du Cœur l’association de patients cardiaque lance la campagne « Pour un cœur plus fort »

1 millions de Français ont un cœur faible et insuffisant SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 09.11.2017 à 15h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Le chiffre des gens souffrant d’insuffisance cardiaque est en augmentation constante. C’est la raison pour laquelle pendant l’année 2018, l’Alliance du Cœur s’engagera sur le terrain et lance une campagne nationale d’information, de prévention auprès du grand public sur le thème de l’insuffisance cardiaque pendant les Journées du Cœur et le Cœur en Région et différents évènements et salons dans toute la France. http://www.alliancecoeur.fr/

Les maladies de cœur font peur. Mais la plupart d’entre vous ne connaît pas la plus fréquente, celle qui touche en France près d’un million de malades avec une mortalité d’environ 10 % par an. Non ce n’est pas l’infarctus ! Non ce n’est pas l’angine de poitrine ! Il s’agit de l’insuffisance cardiaque. Une maladie pourtant méconnue qui souffre, en fait, de ne pas avoir de nom. Prenez le Syndrome d’Immunodéficience Acquise. Cela ne vous dit rien ! Dites SIDA et la planète entière frissonne. Et bien, l’insuffisance cardiaque connaît  des problèmes d’identification, non encore résolus. C’est pourtant la seule maladie cardiaque qui augmente de fréquence et, malgré cela, on en parle peu. Elle est provoquée par un mauvais fonctionnement d’un cœur qui se contracte mal. Le sang arrive difficilement à destination. En réaction, le cœur se dilate, grossit et se vide mal. Le malade est alors essoufflé, fatigué et devient vite invalide. C’est une maladie qui coûte très cher à la collectivité (2 % de nos dépenses de santé) car elle nécessite de nombreuses hospitalisations.

 Seul traitement devant la gravité : la greffe du coeur

L’ultime étape de l’insuffisance cardiaque, lorsque tous les autres traitements ont échoués, c’est la greffe… et l’on sait que si le nombre de malades augmente, le nombre de donneurs, lui, diminue dramatiquement. Tout ceci explique les nombreuses recherches pour mieux lutter contre cette épidémie annoncée. Il y a d’abord les médicaments, de plus en plus nombreux, surtout empruntés au traitement contre l’hypertension artérielle. Mais il ne sont pas toujours préscrits au bon moment et souvent mal pris par le malades car comme souvent dans les maladies cardiaques, le mal évolue sans signes extérieurs, et l’on n’aime généralement pas se traiter quand, apparemment tout va bien. Il existe une nouvelle piste, très à la mode mais réellement pleine d’espoirs, celle des injections de cellules régénératrices. Les cellules du cœur, comme celles du cerveau, ne se multiplient pas, on peut procéder à la transplantation de cellules musculaires dans le cœur abîmé.  Il faut d’ailleurs saluer le pionnier de cette technique qu’est le Professeur Philippe Manasché, de l’hopital Georges Pompidou à Paris. Une recherche dynamique pour une maladie qui pourtant cherche encore son identité.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité